Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Le 11 africain de la semaine (du 24 au 30 avril)

Le 11 africain de la semaine (du 24 au 30 avril)

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Moussa Marega (Mali - FC Porto)


A une minute du terme de la rencontre, c'est lui qui a surgi sur corner pour donner la victoire au FC Porto sur le terrain du Maritimo Funchal (0-1). Cette réalisation, la vingt-deuxième de la saison pour l'attaquant malien, pourrait être synonyme de titre, puisqu'elle donne aux Dragons 5 points d'avance sur le Benfica et le Sporting à deux journées de la fin et à une semaine du derby de Lisbonne entre les deux poursuivants. Auteur de 22 buts en 27 matchs de Liga portugaise, le natif des Ulis en région parisienne réussit sa meilleure saison sur le plan statistique. Annoncé en Premier League, celui qui n'hésita pas à aller tenter sa chance à l'Espérance de Tunis en 2014-2015 savoure sa revanche sur un début de carrière difficile.

Le 11 africain de la semaine (4/4/3)




Gardien de but



Gardien de but : Alfred Gomis (Sénégal - SPAL) :


Titularisé pour la première fois depuis plus de trois mois, le portier sénégalais de la SPAL Ferrara s'en est bien sorti sur le terrain du Hellas Vérone. Certes pas irréprochable sur l'ouverture du score, le natif de Ziguinchor a par la suite fait bonne garde, prenant sa part dans l'important succès (3-1) de l'équipe d'Émilie-Romagne, en quête de son maintien en Serie A. Retenu pour les amicaux du mois de mars avec les Lions de la Teranga, il était resté sur le banc lors des deux rencontres.

Défenseurs



Défenseur central : Ismaël Traoré (Côte d'Ivoire - Angers) :


Au four et au moulin face à l'Olympique de Marseille, l’expérimenté international ivoirien s’est montré exemplaire dans les deux surfaces. C’est lui qui s’élève pour égaliser de la tête (1-1) sur le magistral coup franc de Flavien Tait. Souvent performant cette saison, l'ancien finaliste de la Coupe de France pourrait prochainement revenir en équipe nationale s'il maintient ce niveau de forme.

Défenseur central : Khaled Adenon (Bénin - Amiens) :


Impérial dans les airs, le défenseur central béninois a repoussé à plusieurs reprises le danger en se montrant intraitable dans les duels, samedi lors du match nul réussi sur le terrain des champions 2017 monégasques (0-0). Maillon défensif fort d’une vaillante équipe picarde, ce joueur de 32 ans revient de très loin, puisque le natif d'Allahé a vécu la liquidation du Mans et subi en 2012-2013 une suspension d'un an infligée par la FIFA pour "voies de fait" à l'égard d'un arbitre.

Latéral gauche : Ramy Bensebaïni (Algérie - Rennes) :


C’est de l’ancien du Paradou AC qu’est venue l’égalisation qui a chassé les doutes du Roazhon Park. De plus de 40 mètres, le latéral gauche a brossé un superbe centre qui a pris à revers la défense toulousaine, permettant ainsi à Khazri d’offrir le but à Léa-Siliki. Lorsque sa formation s’est retrouvée à dix, l’Algérien a su serrer les boulons, avec une précieuse dose de vice pour gagner des coups francs, laisser filer les secondes et remporter au final un précieux succès (2-1).

Latéral droit : Félix Eboa Eboa (Cameroun - Guingamp) :


Six tacles réussis, 100% de duels gagnés : les chiffres ne font pas tout, mais disent beaucoup de la belle performance du Camerounais au Parc des Princes face au PSG (2-2). A 21 ans, ce natif de Douala aura réussi son match-référence en Ligue 1. Face à son ancien club formateur, ce qui ne gâte rien.

Milieux de terrain



Milieu central : Yves Bissouma (Mali - Lille) :


Préféré à Thiago Mendes pour débuter ce choc entre relégables face à Metz, l’ancien de l’Académie Guillou s’est montré fort percutant au sein de l’entrejeu lillois. Et s'il a eu du déchet, le milieu de terrain malien a été récompensé de ses efforts sur le but du 3-1, qui scelle la victoire des Dogues. Pas mal pour un élément qui a surtout dû se contenter d'apparitions épisodiques cette saison.

Milieu central : Idrissa Gueye (Sénégal - Everton) :


D'une frappe puissante à l’entrée de la surface de réparation, Idrissa Gueye a permis à Everton de faire le break face à Huddersfield (2-0). L’international sénégalais inscrit ainsi son deuxième but de la saison et affiche une forme enviable à moins de deux mois d'une Coupe du monde que l'ancien fleuron des Diambars est certain de disputer avec les Lions de la Teranga.

Milieu offensif gauche : Amath Ndiaye (Sénégal - Getafe) :


Le milieu excentré sénégalais a inscrit son troisième but de la saison lors de la réception de Gérone, dans un match qui a vu les deux équipes se neutraliser (1-1) et compromettre sévèrement leurs chances d'accéder aux places européennes. Natif de Pikine, ce joueur de 21 ans est passé par le centre de formation de l'Atlético Madrid, où il n'a jamais porté les couleurs de l'équipe première.

Milieu offensif droit : Wilfried Zaha (Côte d'Ivoire - Crystal Palace) :


Après avoir ouvert le score, le véloce milieu offensif excentré a délivré la passe décisive pour le deuxième but lors de la facile victoire de Crystal Palace sur Leicester (5-0). Difficile de faire mieux pour mettre son équipe sur les rails du succès. Le joueur anglo-ivoirien de 25 ans réussit la meilleure saison de sa carrière, un peu plus d'un an après ses grands débuts avec la "Séléphanto" lors de la CAN 2017.

Attaquants



Attaquant : Moussa Marega (Mali - FC Porto) :


A une minute du terme de la rencontre, c'est lui qui a surgi sur corner pour donner la victoire au FC Porto sur le terrain du Maritimo Funchal (0-1). Cette réalisation, la vingt-deuxième de la saison pour l'attaquant malien, pourrait être synonyme de titre, puisqu'elle donne aux Dragons 5 points d'avance sur le Benfica et le Sporting à deux journées de la fin et à une semaine du derby de Lisbonne entre ces deux poursuivants.

Attaquant : Jean-Pierre Nsamé (Cameroun - Young Boys Berne) :


Entré en jeu à la 75eme minute de la rencontre face à Lucerne, le Camerounais Jean-Pierre Nsamé a marqué, d'une frappe en pivot dans les dernières secondes du temps réglementaire, le but qui donne le titre aux Young Boys Berne. Une réalisation célébrée avec faste par le public bernois, puisqu'elle donne au club de la capitale administrative suisse son premier sacre national depuis 32 ans. Natif de Douala et passé par Angers, le héros du jour écrit ainsi la première ligne de son palmarès.

Publicité