Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Le 11 africain de la semaine (du 25 février au 03 mars)

Le 11 africain de la semaine (du 25 février au 03 mars)

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'attaquant Sénégalais, qui évolue à Watford, Ismaïla Sarr qui s'est illustré avec un doublé lors de la victoire de son équipe face à Liverpool (3-0).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Ismaïla Sarr (Sénégal - Watford)


Deux buts et une passe décisive : Ismaïla Sarr n'a pas fait les choses à moitié, jouant un rôle clé dans la victoire de prestige de Watford sur Liverpool (3-0), synonyme de fin de série pour les Reds. Venu parfaitement couper un centre sur l'ouverture du score, le Sénégalais a ensuite pris les hommes de Jürgen Klopp de vitesse pour le break avant de trouver Troy Deeney pour le 3-0.

Deeney qui avait reçu en décembre un message de Sadio Mané, lui demandant de prendre soin d'Ismaïla Sarr, qui connaissait un début d'aventure difficile en Angleterre. Arrivé de Rennes l'été dernier, l'ancien pensionnaire de Génération Foot s'est donc réveillé en fanfare. "On lui a dit en rigolant qu'il venait de signer son prochain transfert à 100 millions d'euros !", a déclaré son coéquipier Christian Kabasele.

Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)






Gardien de but : Alexandre Oukidja (Algérie - Metz)


Alexandre Oukidja s'est montré imbattable, samedi à Amiens (0-1). Auteur de parades sur toutes les tentatives picardes, le portier franco-algérien a confirmé sa grande forme du moment, avec cette quatrième "clean sheet" (rencontre sans encaisser de but) depuis la reprise de la Ligue 1 début janvier. Après sa naturalisation sportive en 2018, cet ancien Strasbourgeois a disputé et remporté la CAN 2019 avec les Fennecs comme doublure de Raïs Mbolhi.

Latéral droit : Moussa Wagué (Sénégal - Nice)


Arrivé du FC Barcelone en toute fin de mercato cet hiver, Moussa Wagué a vécu à Bordeaux (1-1) son premier match en tant que titulaire avec l'OGC Nice de Patrick Vieira. Après une première période très difficile, le jeune Sénégalais s'est repris en délivrant le centre décisif pour Adam Ounas. Devenu en 2018 le plus jeune buteur africain de l'histoire de la Coupe du monde, le natif de Bignona compte déjà 14 capes avec les Lions de la Teranga.

Défenseur central : Pape-Alioune Ndiaye (Sénégal - Vorskla)


Auteur d'une prestation défensive sans faille lors de la victoire de prestige sur le Shakhtar Donetsk (1-0), Pape-Alioune Ndiaye a été retenu dans l'équipe type du championnat ukrainien pour la deuxième semaine consécutive. Parti s'y relancer cet été, le Franco-Sénégalais formé à Valenciennes est l'une des révélations de la saison, à tel point que les Lions de la Teranga pourraient commencer à s'intéresser à lui.

Défenseur central : Manuel Da Costa (Maroc - Trabzonspor)


Arrivé cet hiver d'Arabie Saoudite, Manuel Da Costa a vite trouvé sa place avec Trabzonspor, et ouvert son compteur à l'occasion du large succès sur Rizespor (5-2). Le joueur formé à Nancy retrouve ainsi la Süper Lig turque, où il avait déjà évolué à deux reprises, à Sivasspor (2013-2015) puis à Basaksehir (2017-2019). Sélectionné à 31 reprises, le trentenaire a disputé deux CAN et une Coupe du monde avec les Lions de l'Atlas.

Latéral gauche : Ramy Bensebaini (Algérie - Mönchengladbach)


Ramy Bensebaini rattrape vite le temps perdu : absent durant plusieurs semaines après une blessure, l'international algérien était titulaire à Augsbourg une semaine après son retour à la compétition et a ouvert le score pour son équipe. Très solide défensivement par ailleurs, l'ancien joueur du Paradou n'a pas volé sa place dans l'équipe type de la semaine en Bundesliga.

Milieu offensif droit : Ismaïla Sarr (Sénégal - Watford)


Deux buts et une passe décisive : Ismaïla Sarr n'a pas fait les choses à moitié, jouant un rôle clé dans la victoire de prestige de Watford sur Liverpool (3-0), synonyme de fin de série pour les Reds. Venu parfaitement couper un centre sur l'ouverture du score, le Sénégalais a ensuite pris les hommes de Jürgen Klopp de vitesse pour le break avant de trouver Troy Deeney pour le 3-0.

Milieu central : Yves Bissouma (Mali - Brighton)


Si Brighton s'est incliné sur sa pelouse face à Crystal Palace (0-1), les Seagulls ont pu compter sur le bon travail d'Yves Bissouma dans l'entrejeu, avec une solide présence à la récupération et de bonnes orientations de jeu. Né en Côte d'Ivoire, cet ancien Lillois a été formé à l'Académie Jean-Marc Guillou de Bamako, comme bon nombre de jeunes internationaux maliens.

Milieu central : Geoffrey Kondogbia (Centrafrique - Valence)


Titulaire pour la treizième fois de la saison face au Betis Séville (2-1), Geoffrey Kondogbia a réussi une belle moisson à la récupération. Après avoir été sélectionné à cinq reprises avec l'équipe de France à l'occasion de matchs amicaux, l'ancien Lensois a profité du règlement FIFA pour tourner le dos aux Bleus et opter pour les Fauves de Centrafrique, qu'il espère un jour aider à décrocher leur première participation à une CAN.

Milieu offensif gauche : Adam Ounas (Algérie - Nice)


Coupable sur le premier but bordelais, Adam Ounas s'est ensuite rattrapé en signant l'égalisation niçoise sur la pelouse de son ancien club (1-1). Souvent coupable de rater des choses faciles, l'international algérien a aussi le talent pour en réussir des bien plus compliquées, telles cette tentative sur la barre qui réveilla son équipe ou ce but d'une reprise acrobatique aussi inspirée qu'inattendue.

Attaquant : Youssef En-Nesyri (Maroc - FC Séville)


Pour une adaptation rapide, c'est une adaptation rapide. Arrivé cet hiver de Leganes, Youssef En-Nesyri a réussi le doublé face à Osasuna (3-2). Auteur de l'ouverture du score à la 13eme minute de la partie, le natif de Fès a délivré les siens dans le temps additionnel de la seconde période en faisant parler son opportunisme. Son quatrième but en dix apparitions sous ses nouvelles couleurs.

Attaquant : Dieumerci Mbokani (RD Congo - Antwerp)


Muet depuis le 26 janvier dernier, Dieumerci Mbokani a enfin refait trembler les filets pour l'Antwerp ce week-end face à Ostende (3-1). Et plutôt trois fois qu'une ! Grâce à ce triplé, l'attaquant congolais a fait d'une pierre deux coups, en permettant à son équipe d'assurer sa qualification pour les play-offs 1 tout en récupérant la première place du Taureau d'or, attribué au meilleur buteur de Jupiler Pro League.

Publicité