Le 11 africain de la semaine (du 27 septembre au 04 octobre)

Image
Le 11 africain de la semaine (du 27 septembre au 04 octobre) (1)
Inside / Panoramic
Mis à jour le
4 octobre 2022 à 09:55
par
Découvrez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est André-Frank Zambo Anguissa, milieu défensif camerounais de Naples, qui s'est particulièrement illustré avec un doublé lors de la victoire de son équipe face au Torino (2-1).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : André-Frank Zambo Anguissa (Cameroun - Naples)


Estimant qu'il n'avait pas besoin de le voir, Rigobert Song, le sélectionneur du Cameroun, n'avait pas retenu André-Frank Zambo Anguissa pour les amicaux du mois de septembre en Corée du Sud. L'ancien Marseillais est apparu en pleine possession de ses moyens face au Torino, claquant un doublé express face au Torino (2-1) avant de livrer une prestation digne de la Ligue des Champions dans l'entrejeu.

Auteur ainsi de ses premières réalisations en championnat d'Italie, l'ancien de Coton Sport de Garoua réussit un début de saison canon avec les leaders de Serie A, seule équipe encore invaincue du championnat avec l'Atalanta. Egalement auteur de son tout premier but napolitain en Ligue des Champions le mois dernier, le Lion Indomptable s'épanouit au pied du Vésuve. « Si les buts viennent, je suis content, pour moi et pour ma famille, mais le plus important c'est de faire mon travail pour mon équipe », a-t-il rappelé après la rencontre. Son entraîneur, Luciano Spalletti, approuve.

Le 11 type africain de la semaine (4/3/3)



Gardien de but : Ismael Diawara (Mali - Malmö)


Titulaire lors du choc du haut de tableau contre Hammarby, Ismael Diawara a gardé sa cage inviolée  (0-0) pour la troisième fois de la saison en Allsvenskan (Ligue 1 suédoise). Né à Örebro, en Suède, ce binational a été convoqué pour la première fois chez les Aigles du Mali en septembre 2021 et a fait ses débuts internationaux deux mois plus tard.

Latéral droit : Gédéon Kalulu (RD Congo - Lorient)


Equipe frisson du début de saison en Ligue 1, Lorient est souvent saluée pour la qualité de son jeu offensif. Mais les Merlus s'appuient aussi sur un socle fiable. Solide sur son côté droit, Gédéon Kalulu a servi de rampe de lancement à un Stéphane Diarra remuant et décisif sur l'ouverture du score. Son changement d'aile sur le but victorieux signé Le Bris est également un modèle du genre.

Défenseur central : Chancel Mbemba (RD Congo - Marseille)


Face à Angers, Chancel Mbemba a une nouvelle fois rayonné. Aussi solide que serein, l'international congolais a mis sous l'éteignoir les attaquants du SCO, il est vrai peu inspiré. Une de ses bonnes relances amènera l'ouverture du score. Retenu le mois dernier par le nouveau sélectionneur des Léopards, Sébastien Desabre, le néo-Olympien avait préféré renoncer.

Défenseur central : Massadio Haidara (Mali - Lens)


Habitué à évoluer dans un couloir, Massadio Haidara a été aligné face à l'Olympique Lyonnais dans l'axe de la défense lensoise en l'absence de Jonathan Gradit, blessé. Souverain dans les duels aériens, l'international malien s'est également illustré par ses relances judicieuses et a remporté par KO son match dans le match avec l'international camerounais Karl Toko-Ekambi.

Latéral gauche : Reinildo (Mozambique - Atlético Madrid)


Reinildo a pris sa part dans la victoire de l'Atlético Madrid  sur la pelouse du FC Séville (0-2), contenant Erik Lamela et se projetant dès que c'était possible. Champion de France avec Lille en 2021, la faiblesse des Mambas, l'équipe nationale mozambicaine, l'a pour l'heure privé de toute chance de disputer une grande compétition internationale.

Milieu défensif : André-Frank Zambo Anguissa (Cameroun - Naples)


Estimant qu'il n'avait pas besoin de le voir, Rigobert Song, le sélectionneur du Cameroun, n'avait pas retenu André-Frank Zambo Anguissa pour les amicaux du mois de septembre en Corée du Sud. L'ancien Marseillais est apparu en pleine possession de ses moyens face au Torino, claquant un doublé express face au Torino (2-1) avant de livrer une prestation digne de la Ligue des Champions dans l'entrejeu.

Auteur ainsi de ses premières réalisations en championnat d'Italie, l'ancien de Coton Sport de Garoua réussit un début de saison canon avec les leaders de Serie A, seule équipe encore invaincue du championnat avec l'Atalanta. Après avoir inscrit son tout premier but napolitain en Ligue des Champions le mois dernier, Zambo s'épanouit au pied du Vésuve. Si les buts viennent, je suis content, pour moi et pour ma famille, mais le plus important c'est de faire mon travail pour mon équipe, a-t-il rappelé après la rencontre. Son entraîneur, Luciano Spalletti, approuve.

Milieu défensif : Thomas Partey (Ghana - Arsenal)


Il n'y a guère meilleur jour pour réussir un tel match cinq étoiles : face à Tottenham (3-1), à l'occasion du derby du nord de Londres, Thomas Partey était au four et au moulin. Omniprésent à la récupération, le Ghanéen s'est aussi illustré par son jeu de passes. Il a aussi et surtout mis son équipe en orbite en ouvrant le score d'une magnifique frappe lointaine (20e). Son absence s'est fait sentir chez les Black Stars, balayées fin septembre par le Brésil en amical.

Milieu offensif axial : Daniel-Kofi Kyereh (Ghana - Fribourg)


Daniel Kofi-Kyereh est en train de gravir les échelons en Allemagne. Transféré cet été de Sankt-Pauli, où il avait illuminé la Bundesliga 2 à coups de buts et de passes décisives, à Fribourg, celui qui a disputé cette année sa première CAN avec le Ghana s'acclimate bien à l'échelon supérieur. Samedi, la victoire sur Mayence (2-1) l'a vu ouvrir son compteur dans l'élite dès sa sixième apparition.

Ailier droit : Adam Ounas (Algérie - Lille)


Peut-être aiguillonné par le retour de Rémy Cabella, Adam Ounas a livré une prestation pleine et intense sur la pelouse de Lorient. S'il n'a pu à lui seul empêcher la défaite des Dogues (2-1), le Fennec a été impliqué sur leurs actions les plus dangereuses, contribuant à l'expulsion du Burkinabè Dango Ouattara et au but de Jonathan David grâce à un subtil décalage. Le regain de forme se confirme pour le champion d'Afrique 2019, privé de temps de jeu à la dernière CAN.

Avant-centre : Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon - Chelsea)


Arrivé dans les ultimes heures du mercato estival, Pierre-Emerick Aubameyang a ouvert son compteur but à Chelsea, samedi lors de la victoire sur la pelouse de Crystal Palace (1-2). D'une belle frappe en pivot, celui qui a mis fin à sa carrière internationale avec le Gabon permet par la même occasion au nouvel entraîneur des Blues, Graham Potter, de remporter sa première victoire en Premier League sur le banc de son nouveau club.

Ailier gauche : Zakaria Aboukhlal (Maroc - Toulouse)


Zakaria Aboukhlal a inscrit le deuxième but du Toulouse FC, celui du break, dimanche contre Montpellier (4-2). Arrivé cet été de l'AZ Alkmaar, l'international marocain est passé aisément de l'Eredivisie à la Ligue 1, dans laquelle il en est à son troisième but de la saison. Retenu en septembre par le nouveau sélectionneur des Lions de l'Atlas, Walid Regragui, l'ailier postule à une place dans le groupe marocain pour le Mondial.