Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Le 11 africain de la semaine (du 28 janvier au 04 février)

Le 11 africain de la semaine (du 28 janvier au 04 février)

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'attaquant de Guinée-Bissau, qui évolue à Dijon, Mama Bladé qui s'est illustré avec un doublé lors de la victoire de son équipe face à Brest (3-0).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Mama Baldé (Guinée-Bissau - Dijon)


Mama Baldé a livré une grande prestation face à Brest (3-0), sans aucun doute sa meilleure depuis son arrivée à Dijon cet été. Chargé d'animer le côté droit, l’attaquant bissau-guinéen a fait mieux que cela avec un doublé en première période : en plaçant une tête croisée imparable dès la troisième minute de jeu, puis en venant battre le portier adverse du bout du pied quelques minutes plus tard sur une action en profondeur.

Avec quatre buts et une passe décisive, Mama Baldé est impliqué sur cinq des sept dernières réalisations du DFCO, ce qui fait de lui un authentique facteur X. Si son milieu offensif confirme cette forme sur la durée, le club bourguignon devrait se rapprocher considérablement du maintien en Ligue 1. Formé au Sporting Portugal, ce natif de Bissau a fait ses débuts internationaux avec les Djurtus à l'occasion de la CAN 2019.

Le 11 type africain de la semaine (4/4/2)






Gardien de but : Alfred Gomis (Sénégal - Dijon)


Alfred Gomis a sorti le grand jeu pour défendre l'avance prise par son équipe, à Brest (3-0). Auteur de quatre arrêts déterminants, le portier sénégalais s'est montré infranchissable et a réussi à garder sa cage inviolée pour la sixième fois de la saison. L'ancien de la SPAL forme avec Edouard Mendy un sacré tandem de portiers dans les buts des Lions de la Teranga.

Latéral droit : Fouad Chafik (Maroc - Dijon)


Très à l'aise dans son couloir, Fouad Chafik a été l'un des grands artisans du succès dijonnais à Brest (0-3). C'est le latéral droit qui délivre les deux passes décisives à son coéquipier Mama Baldé. Très actif par ailleurs avec 57 ballons touchés, 10 duels disputés et 3 centres effectués, ce joueur de 33 ans demeure un postulant crédible aux Lions de l'Atlas.

Défenseur central : Yunis Abdelhamid (Maroc - Reims)


Yunis Abdelhamid s'affirme cette saison comme l'un des tous meilleurs défenseurs centraux de Ligue 1. Véritable socle défensif d'un Stade de Reims souvent hermétique, l'international marocain a encore joué un rôle primordial dans la victoire à Angers (4-1), en marquant sur corner le but du 2-1, avant de jouer un rôle dans le CSC de Santamaria, synonyme de break.

Défenseur central : Kenneth Omeruo (Nigeria - Getafe)


Alors que son équipe était menée chez elle, c'est Kenneth Omeruo qui lui permit d'égaliser au retour des vestiaires d'une frappe bien ajustée du plat du pied. Un premier but en Liga cette saison qui jeta les bases d'une précieuse victoire pour les coéquipiers du Super Eagle, par ailleurs auteur d'une prestation défensive solide, avec trois interceptions et un duel aérien gagné.

Latéral gauche : Oussama Haddadi (Tunisie - Kasimpasa)


Arrivé en janvier du club saoudien d'Al-Ettifaq, Oussama Haddadi devrait rapidement être adopté par les supporters. Pour ses débuts sous les couleurs de Kasimpasa, le latéral gauche international tunisien a ouvert son compteur statistique, avec une passe décisive pour la tête du Sénégalais Mame Thiam. L'ancien du Club Africain entend bien décrocher le maintien avec les Stambouliotes après y être parvenu avec Dijon la saison dernière.

Milieu offensif droit : Mama Baldé (Guinée-Bissau - Dijon)


Mama Baldé a livré une grande prestation face à Brest (3-0), sans aucun doute sa meilleure depuis son arrivée à Dijon cet été. Chargé d'animer le côté droit, l’attaquant bissau-guinéen a fait mieux que cela avec un doublé en première période : en plaçant une tête croisée imparable dès la troisième minute de jeu, puis en venant battre le portier adverse du bout du pied quelques minutes plus tard sur une action en profondeur.

Milieu central : Moreto Cassama (Guinée-Bissau - Reims)


Rapidement replacé dans le coeur du jeu, Moreto Cassama a fait étalage de ses qualités de vista et de passe, samedi à Angers (4-1). Rayonnant à la distribution (92 passes effectuées), le Bissau-Guinéen s'est également montré décisif à deux reprises sur balles arrêtées, en servant Abdelhamid puis en frappant le coup franc que Santamaria déviera dans son propre but. Formé au FC Porto, ce natif de Bissau porte les couleurs des Djurtus depuis 2019.

Milieu central : Hicham Boudaoui (Algérie - Nice)


Placé sur le côté droit niçois, Hicham Boudaoui a brillé face à Lyon (2-1). Le milieu relayeur de formation a d'abord provoqué l'expulsion du Brésilien Marçal, avant de réussir la passe décisive sur le but victorieux des Aiglons. Percutant et culotté (15 passes réussies dans les 30 derniers mètres), le natif de Béchar a séduit son public, rappelant que ce champion d'Afrique formé à l'Académie du Paradou fait partie des plus sûrs espoirs de son pays.

Milieu offensif gauche : Opa Nguette (Sénégal - Metz)


Spectaculaire et inspiré avec deux buts et une passe décisive (pour son compatriote Habib Diallo) face à Saint-Etienne (3-1), Opa Nguette a été le grand artisan du succès messin, doublant en un seul match ses statistiques de l'exercice en cours. Ce joueur talentueux mais inconstant compte 7 sélections et 1 but avec les Lions de la Teranga depuis sa première apparition internationale en mars 2017.

Attaquant : Mohamed Salah (Egypte - Liverpool)


Face à Southampton (4-0), Mohamed Salah a parachevé le triomphe de Liverpool en y allant de son doublé. Deux buts dans la grande tradition de l'Egyptien, avec une exploitation optimale de la profondeur. Le Pharaon, qui porte ainsi son total de la saison en cours à 14 réalisations, retrouve la grande forme au meilleur moment, alors que les huitièmes de finale de la Ligue des Champions se profilent à l'horizon.

Attaquant : El Bilal Touré (Mali - Reims)


Arrivé discrètement cet hiver pour renforcer l'équipe réserve, El Bilal Touré a déjà convaincu l'entraîneur de l'équipe A, David Guion, de lui faire confiance. Un choix dont s'est félicité le technicien : après avoir provoqué un penalty, le jeune homme l'a transformé avec maîtrise, malgré une longue période de flottement. Vainqueur de la CAN U20 avec le Mali, El Bilal Touré est ainsi devenu le plus jeune buteur de Reims dans l’élite sur les 50 dernières saisons.

Publicité