Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Le 11 africain de la semaine (du 28 mai au 04 juin)

Le 11 africain de la semaine (du 28 mai au 04 juin)

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'attaquant sénégalais de Rennes Mbaye Niang qui s'est illustré dans le championnat de France avec un doublé lors de la victoire de son équipe face à Lille . (3-1)

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Mbaye Niang (Sénégal - Rennes)


Mbaye Niang ne s'est pas économisé pour sa dernière de la saison au Roazhon Park. Face à Lille (3-1), l’attaquant prêté par le Torino a été au four et au moulin, signant sa prestation de premier plan avec un doublé, dont une frappe que Thierry Henry n’aurait pas renié. Sorti sous l'ovation du public breton, le binational va maintenant se concentrer sur la CAN 2019, qui sera son premier tournoi continental avec les Lions de la Teranga.

"C'est une satisfaction pour moi, j'ai réussi à retourner une situation qui était mal embarquée", a déclaré Mbaye Niang au sujet de sa saison rennaise après la rencontre. "Dans cette deuxième partie de saison, j'ai souvent su allier stats et performances", a ajouté celui qui termine la saison avec 11 buts, avant de conclure au sujet de son avenir, incertain. "Que je revienne ou non, le Stade Rennais restera très important dans mon coeur."

Le 11 type africain de la semaine (4/3/3)




Gardien de but


Gardien de but : Edouard Mendy (Sénégal - Reims)

Incontournable cette saison dans notre équipe type africaine, Edouard Mendy a terminé l'exercice sur une prestation honorable, lors de la victoire de son équipe sur le PSG (3-1). Lui qui a choisi de représenter le Sénégal au détriment de la Guinée-Bissau, son autre terre d'origine, sera le portier titulaire des Lions de la Teranga à la CAN 2019, lors de laquelle il disputera son premier tournoi international.

Défenseurs


Latéral droit : Ibrahima Mbaye (Sénégal - Bologne)

Pour la dernière de la saison face à Naples, Ibrahima Mbaye s'est montré efficace défensivement, contribuant au bon résultat des siens, vainqueurs (3-2). Arrivé à l'Inter Milan à l'âge de 16 ans en provenance de l'Etoile de Lusitana au Sénégal, ce grand gabarit postule à une place dans les 23 Lions de la Teranga pour la CAN 2019, qui serait son premier tournoi continental.

Défenseur central : Omar Colley (Gambie - Sampdoria)

Dans un match totalement dépourvu d'enjeu, la Sampdoria s'est offert une équipe B de la Juventus. Au centre de la défense, Omar Colley a livré une prestation sans faille, colmatant les brèches quand il le fallait. Issu du Real de Banjul, ce solide gaillard d'1m91 a fait ses classes dans les championnats scandinaves avant de monter en gamme, à Genk puis à la Samp donc.

Défenseur central : Yunis Abdelhamid (Maroc - Reims)

Qu’importe les adversaires qui se présentent face à lui, Yunis Abdelhamid est solide. Précieux dans la lecture des trajectoires et intraitable dans les duels, le défenseur marocain a été le patron de la charnière rémoise et l’absence de Björn Engels n’a pas été ressentie face à la paire Cavani-Mbappé. Celui qui a joué les 38 journées de Ligue 1 sans manquer une minute postule à une place dans les 23 pour la CAN.

Latéral gauche : Baba Rahman (Ghana - Reims)

Lors de l’excellente première période rémoise, Baba Rahman a été très en vue. Très actif dans son couloir gauche, le joueur prêté par Chelsea a rarement été pris en défaut défensivement et n’a pas hésité à porter le danger offensivement. Auteur de l'ouverture du score, celui qui a été rappelé parmi les Black Stars en vue de la CAN a également signé la passe décisive sur le troisième.

Milieux de terrain


Milieu défensif : Hamed Junior Traoré (Côte d'Ivoire - Empoli)

Même si la défaite face à l'Inter Milan (2-1) a précipité Empoli en Serie B, les joueurs azzurri sont tombés les armes à la main. Dans le coeur du jeu, Hamed Junior Traoré fut l'un des meilleurs. Le jeune Ivoirien, qui va rejoindre la Fiorentina dans la foulée de cette saison probante, est devenu l'hiver dernier le joueur ivoirien de moins de 20 ans le plus cher de l'histoire (12 millions d'euros).

Milieu défensif : Franck Kessié (Côte d'Ivoire - Milan AC)

Deux buts et une passe décisive pour Calhanoglu : Franck Kessié fut le meilleur joueur sur le terrain, haut la main, et la victoire du Milan AC sur la pelouse de la SPAL Ferrare (2-3), synonyme de qualification directe pour la Ligue Europa, lui doit presque tout. Avant d'aller jouer la CAN avec les Eléphants, l'ancien joueur du Stella Club d'Adjamé termine la saison avec le total respectable de 7 buts et 3 passes décisives à son compteur personnel.

Meneur de jeu : Naïm Sliti (Tunisie - Dijon)

Entré à la pause, Naïm Sliti a été le grand artisan du redressement dijonnais face à Toulouse (2-1). Très à l’aise techniquement, le Tunisien a pris le jeu à son compte, mettant de la vitesse et de la fluidité dans les actions des locaux. C’est d’ailleurs lui qui a remis les siens sur de bons rails en égalisant à l'heure de jeu. International depuis 2016, il s'apprête à jouer sa deuxième CAN avec les Aigles de Carthage.

Attaquants


Ailier droit : Maxwel Cornet (Côte d'Ivoire - Lyon)

Ces dernières semaines, Maxwel Cornet est sur un nuage. Après ses buts contre Marseille et Dijon, l’Ivoirien a une nouvelle fois récidivé et y est allé de son doublé lors de cette 38eme journée de Ligue 1. Si ses partenaires ont péché dans le dernier geste, le natif de Bregbo a lui réussi sa sortie et n'a pas manqué d'attirer l'attention de son sélectionneur, Ibrahim Kamara, à moins d'un mois du coup d'envoi de la CAN.

Avant-centre : Mbaye Niang (Sénégal - Rennes)

Mbaye Niang ne s'est pas économisé pour sa dernière de la saison au Roazhon Park. Face à Lille (3-1), l’attaquant prêté par le Torino a été au four et au moulin, signant sa prestation de premier plan avec un doublé, dont une frappe que Thierry Henry n’aurait pas renié. Sorti sous l'ovation du public breton, le binational va maintenant se concentrer sur la CAN 2019, qui sera son premier tournoi continental avec les Lions de la Teranga.

Ailier gauche : Victor Moses (Nigeria - Fenerbahçe)

Titularisé sur le flanc gauche de l'attaque de Fenerbahçe, Victor Moses a permis à son équipe d'assurer la victoire sur Antalyaspor (3-1), et de terminer sur une bonne note une saison difficile en Süper Lig. Le joueur prêté cet hiver par Chelsea termine ce demi-exercice sur un bilan de 4 buts. Lui qui a annoncé l'an dernier sa retraite internationale ne disputera pas cet été sa deuxième CAN avec les Super Eagles.

Publicité