Le 11 africain de la semaine (du 28 septembre au 05 octobre)

Image
Le 11 africain de la semaine (du 28 septembre au 05 octobre) (1)
Mis à jour le
5 octobre 2021 à 10:57
par
Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'Egyptien de Liverpool Mohamed Salah qui s'est illustré en un but d'anthologie lors du match nul de son équipe face à Manchester City (2-2).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Mohamed Salah (Egypte - Liverpool)


Passeur pour Sadio Mané sur l'ouverture du score, Mohamed Salah s'est ensuite mué en buteur lors du choc au sommet face à Manchester City (2-2). Et quel but de l'Egyptien, auteur sur l'action d'un somptueux enchaînement double contact, roulette, crochet et frappe croisée du droit. Son mauvais pied... Magique ! Au sommet de sa forme, le Pharaon a déjà marqué 6 buts et délivré 3 passes décisives en Premier League depuis le début de la saison.

« Nous voulions vraiment gagner ce match, mais nous sommes toujours dans le coup. Nous visons le titre et nous avons ce qu'il faut pour cela », a tweeté Mohamed Salah après la rencontre. Ce ne sont certainement pas les victimes successives de son action « maradonesque », nommées Joao Cancelo, Phil Foden, Bernardo Silva, Rodri et Aymeric Laporte, qui diront le contraire.

Le 11 type africain de la semaine (4/3/3)



Gardien de but : Alfred Gomis (Sénégal - Rennes)


Le Stade Rennais a créé la sensation en infligeant au PSG sa première défaite de la saison en Ligue 1, et Alfred Gomis a pris sa part dans cette victoire. Parfois critiqué ces dernières semaines, le portier sénégalais a cette fois fait bonne garde. Sauvé par sa barre sur un coup-franc de Messi, le natif de Ziguinchor s'est ensuite interposé avec brio, sauvant son camp sur une tentative de Di Maria avant la pause.

Latéral droit : Hamari Traoré (Mali - Rennes)


4 tacles, 4 interceptions, 5 ballons récupérés : son bilan statistique parle pour Hamari Traoré. Face au PSG, le latéral droit du Stade Rennais a brillé dans son couloir. Pourtant mis à rude épreuve par les accélérations de Kylian Mbappe, l'ancien a fait mieux que tenir le choc et va maintenant pouvoir rejoindre les Aigles avec la satisfaction du travail bien fait.

Défenseur central : Alexander Djiku (Ghana - Strasbourg)


Alexander Djiku a rendu une excellente copie lors du déplacement de Strasbourg à Montpellier (1-1). Intraitable avec 5 duels gagnés, le défenseur central a tout ramassé dans sa zone (3 dégagements, 4 interceptions, 1 tir bloqué, 3 tacles). Egalement juste dans ses relances, celui qui est devenu l'an passé international ghanéen sauve son camp en toute fin de match devant Nicholas Gioacchini (90eme).

Défenseur central : Nayef Aguerd (Maroc - Rennes)


Pas toujours irréprochable depuis le début de la saison, Nayef Aguerd a répondu présent dimanche lors de la réception victorieuse du PSG. Bien placé, l'ancien vainqueur du CHAN a fait parler son physique pour soulager son équipe quand elle en avait besoin. Le natif de Kénitra va maintenant disputer trois matchs avec les Lions de l'Atlas, cette semaine en éliminatoires du Mondial 2022.

Latéral gauche : Hassane Kamara (Côte d'Ivoire - Nice)


Aligné au poste de milieu gauche face à Brest (2-1), lui l'habituel latéral s'est montré à la hauteur, tant offensivement grâce à sa vélocité et à ses courses, que défensivement, avec des retours appréciables sur certaines actions bretonnes. Son bilan aurait pu s'enrichir d'une passe décisive, si Stengs n'avait pas raté sa reprise face à la cage vide. Devenu international ivoirien l'an dernier, l'ex-Rémois cultive une enviable polyvalence.

Milieu défensif : Ellyes Skhiri (Tunisie - Cologne)


Déjà buteur la semaine précédente, Ellyes Skhiri a cette fois réussi un doublé pour Cologne, dimanche face à Greuther Fürth (3-1). En pleine réussite, l'international tunisien a donné l'avantage aux siens en début de seconde période avant de sceller leur succès dans les derniers instants de la partie, offrant ainsi une incarnation convaincante du dépassement de fonction.

Milieu relayeur : Guélor Kanga (Gabon - Etoile Rouge de Belgrade)


Guélor Kanga a vécu une semaine très faste et productive avec l'Etoile Rouge de Belgrade. Auteur du but victorieux face à Ludogorets en Ligue Europa jeudi, le Gabonais a ouvert son compteur en championnat dimanche, en scellant le succès contre Metalac (3-1). Accusé de mentir sur son âge et son identité, ce milieu de terrain polyvalent a vu les instances africaines rejeter les accusations qui pesaient sur lui.

Milieu relayeur : Iddrisu Baba (Ghana - Majorque)


Il aura fallu 102 matchs à Iddrisu Baba pour faire trembler les filets avec le Real Majorque. Le mini-événement a eu lieu samedi lors de la réception de Levante, quand l'international ghanéen a fait mouche d'une tête au deuxième poteau. Auteur par ailleurs d'un match de bonne facture, le natif d'Accra a fait honneur aux couleurs sous lesquelles il a été formé.

Ailier droit : Mohamed Salah (Egypte - Liverpool)


Passeur pour Sadio Mané sur l'ouverture du score, Mohamed Salah s'est ensuite mué en buteur lors du choc au sommet face à Manchester City (2-2). Et quel but de l'Egyptien, auteur sur l'action d'un somptueux enchaînement double contact, roulette, crochet et frappe croisée. Magique ! Au sommet de sa forme, le Pharaon a déjà marqué 6 buts et délivré 3 passes décisives en Premier League depuis le début de la saison.

Avant-centre : Taiwo Awoniyi (Nigeria - Union Berlin)


Taiwo Awoniyi n'a pas fait les choses à moitié pour son retour sur la pelouse de son ancien club de Mayence. Après plusieurs occasions ratées en première période, douze minutes lui ont suffi à inscrire après la pause un doublé synonyme de victoire pour l'Union Berlin. Un bonheur n'arrivant jamais seul, l'attaquant formé à Liverpool a été appelé pour la première fois en équipe nationale A, lui qui compte une vingtaine de capes avec les équipes de jeunes nigérianes (U17 à U23).

Ailier gauche : Kamaldeen Sulemana (Ghana - Rennes)


Kamaldeen Sulemana tient décidément la grande forme. L'ailier international ghanéen l'a encore montré contre le PSG, ce dimanche. Remuant, l'ancien de la Right to Dream Academy a mis au supplice la défense parisienne, à commencer par Achraf Hakimi. S'il n'aura pas tout réussi, sa passe décisive pour Laborde permet à son équipe de rentrer aux vestiaires avec un avantage d'un but, et la suite a été presque aussi bonne.