Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Le 11 africain de la semaine (du 29 octobre au 4 novembre)

Le 11 africain de la semaine (du 29 octobre au 4 novembre)

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est le défenseur Marocain Achraf Hakimi (Borussia Dortmund) qui s'est illustré avec trois passes décisives lors de l'écrasante victoire sur l'Atlético Madrid en Ligue des Champions (4-0).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Achraf Hakimi (Maroc - Borussia Dortmund)

Lancé dans le grand bain au Real Madrid par Zinedine Zidane la saison dernière, Achraf Hakimi a été prêté pour deux ans au Borussia Dortmund cet été. Le club allemand se félicite de ce choix, encore plus depuis cette semaine. Pensez : le jeune latéral a réussi la performance de délivrer trois passes décisives lors de l'écrasante victoire sur l'Atlético Madrid (4-0), mercredi en Ligue des Champions. De quoi gonfler une feuille de stats déjà bien garnie.

Son entraîneur au BVB, Lucien Favre, dresse du jeune international marocain un portrait élogieux. "Achraf aime jouer de manière offensive, ça se voit. Il est très jeune, il a 19 ans. Il a très bien travaillé et il s’améliore. Il a un grand avenir et beaucoup de potentiel pour s’améliorer. Il a de grandes qualités. Il est rapide, il sait bien dribbler et il est à l’aise en un contre un." Parole de connaisseur.

 

Le 11 africain de la semaine (4/3/3)

 

 

Gardien de but

Gardien de but : Fabien Farnolle (Bénin - Malatyaspor)
Face à Galatasaray, il a fait bonne garde, contribuant au succès de prestige du Yeni Malatyaspor (2-0). Cette première "clean sheet" de la saison confirme la montée en puissance du joueur de 34 ans, déjà irréprochable dans les buts des Ecureuils du Bénin ce mois-ci lors de la double confrontation face à l'Algérie en éliminatoires de la CAN 2019.

 

 

Défenseurs

Défenseur central : Christian Luyindama (RD Congo - Standard Liège)
Alors qu'on croyait que Mbwana Samatta avait donné la victoire à Genk, le défenseur congolais s'est rappelé qu'il avait débuté comme attaquant pour égaliser en faveur des Rouches, grâce à une subtile déviation (1-1). Présent dans les tribunes de Sclessin, le président du TP Mazembe, Moïse Katumbi, était aux premières loges pour assister au spectacle donné par ses anciens joueurs.

Défenseur central : Djené Dakonam (Togo - Getafe)
Après un début de saison pas évident, le Togolais retrouve son niveau sensationnel de la saison passée. Face au Betis Séville, il a rayonné au coeur de la défense, ramassant tous les ballons qui passaient dans ses parages. Arrivé en 2017 de Saint-Trond, il s'est solidement imposé, quelques années après avoir fait ses armes sous les couleurs de Coton Sport de Garoua, au Cameroun.

Latéral gauche : Ola Aina (Nigeria - Torino)
Homme du match face à la Fiorentina (1-1), le Nigérian prêté par Chelsea était absolument partout. Infatigable dans son couloir, c'est lui qui amène le but contre son camp d'Alban Lafont en trouvant le poteau. C'est encore lui qui dévale tout le terrain dans les toutes dernières minutes pour délivrer à Zaza une balle de match, que l'Italien manquera.

Latéral droit : Achraf Hakimi (Maroc - Borussia Dortmund)
Lancé dans le grand bain au Real Madrid par Zinedine Zidane la saison dernière, Achraf Hakimi a été prêté pour deux ans au Borussia Dortmund cet été. Le club allemand se félicite de ce choix, encore plus depuis cette semaine. Pensez : le jeune latéral a réussi la performance de délivrer trois passes décisives lors de l'écrasante victoire sur l'Atlético Madrid (4-0), mercredi en Ligue des Champions. De quoi gonfler une feuille de stats déjà bien garnie.

 

 

Milieux de terrain

Milieu défensif : Wilfred Ndidi (Nigeria - Leicester City)
En égalisant dans les dernières secondes de la rencontre, il permet à Leicester de ne pas s'incliner chez lui face à West Ham. Ce but important du Nigérian restera le dernier vu par le propriétaire du club avant son tragique accident d'hélicoptère au décollage du King Power Stadium.

Milieu défensif : Afriyie Acquah (Ghana - Empoli)
Si Empoli a fini par s'incliner (2-1) chez lui face à la Juve de Cristiano Ronaldo, ce ne fut pas faute pour la formation toscane d'avoir posé des problèmes aux champions en titre. Très en vue dans l'entrejeu, le Ghanéen remontre
soixante mètres balle au pied sur l'ouverture du score des siens. En Europe depuis 2010, cet habitué des Black Stars du Ghana a effectué la majeure partie de sa carrière en Italie, à l'exception d'un court passage à Hoffenheim (Allemagne) en 2015.

Meneur de jeu : Riyad Mahrez (Algérie - Manchester City)
Devenu un titulaire régulier aux yeux de Pep Guardiola, l'Algérien a justifié la confiance de son entraîneur en marquant le but de la victoire sur Tottenham (0-1) à Wembley, dès l'entame de la rencontre. Opportuniste, le Fennec a dédié son but à Vichai Srivaddhanaprabha, le président de Leicester. "Il était comme un père", a déclaré Mahrez, qui avait été désigné meilleur joueur de Premier League après la conquête du titre par les Foxes en 2016. Emouvant.

 

 

Attaquants

Ailier gauche : Sadio Mané (Sénégal - Liverpool)
Sadio Mané tient la grande forme. Lors de la nette victoire des Reds sur Cardiff City (4-1), l'ailier sénégalais a frappé à deux reprises dans la dernière demi-heure de la partie, histoire de sceller sceller le triomphe des siens. Ce doublé permet à l'ancien de Génération Foot d'intégrer le cercle très fermé des joueurs africains à avoir inscrit 50 buts en Premier League. Au sommet de cette liste prestigieuse ? Un certain Didier Drogba, avec 104 réalisations.

Ailier droit : Salomon Kalou (Côte d'Ivoire - Hertha Berlin)
A 33 ans passés, l'ancien de Lille et de Chelsea a encore de beaux restes. A Dortmund, sur la pelouse du Borussia leader de Bundesliga, l'Ivoirien a permis au Hertha d'égaliser par deux fois : en fin de première période d'une
frappe du droit précise et à dix minutes du terme en réussissant un contre-pied parfait sur penalty. Les deux premiers buts de la saison pour le joueur aux 97 sélections avec les Eléphants.

Attaquant de pointe : Ishak Belfodil (Algérie - Hoffenheim)
Lors de la facile victoire sur Stuttgart (4-0), l'ancien Lyonnais a réussi un doublé express, en faisant mouche du droit puis du gauche (57eme, 60eme) pour ses troisième et quatrième réalisations de la saison. Déjà auteur cette saison du but africain le plus rapide en Ligue des Champions européenne, le natif de Mostaganem est en train de se relancer de façon spectaculaire sous les ordres de Julian Nagelsmann.