Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Le 11 africain de la semaine (du 29 septembre au 06 octobre)

Le 11 africain de la semaine (du 29 septembre au 06 octobre)

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'attaquant Sénégalais de Metz Ibrahima Niane qui s'est illustré avec un triplé lors de la victoire de son équipe face à Lorient (3-1).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Ibrahima Niane (Sénégal - Metz)


Le FC Metz sera-t-il bientôt rebaptisé le FC Niane ? Si l'on s'en tient aux statistiques, ce ne serait pas immérité pour le Sénégalais, auteur des six buts des Grenats depuis le début de la saison. Malgré l'ouverture du score concédée par son équipe face à Lorient, le natif de M'bour a retourné la rencontre à lui tout seul en inscrivant un triplé révélateur de sa panoplie de grand finisseur, avec un penalty, une frappe et une tête.

Arrivé en 2017 en provenance de l’Association sportive Génération Foot, centre de formation sénégalais associé au FC Metz, à l’âge de 18 ans, Ibrahima Niane a petit à petit fait son trou en Moselle. Une terre qui vit éclore de nombreux attaquants de grand talent, parmi lesquels ses compatriotes Mamadou Niang, Papiss Cissé ou Sadio Mané. De quoi donner des idées à la nouvelle idole de Saint-Symphorien.

Le 11 type africain de la semaine (4/3/3)




Gardien de but : Yassine Bounou (Maroc - FC Séville)


Transféré définitivement au FC Séville, Yassine Bounou est un gardien de but en confiance. L'international marocain l'a montré face au FC Barcelone (1-1). Si sa responsabilité n'est pas engagée sur le but de Coutinho, le natif de Montréal s'est montré rassurant sur les tentatives catalanes. Appelé "Bono" dans le pays où il fait carrière depuis 2012, l'ancien du Wydad Casablanca a joué un rôle important dans la conquête de la Ligue Europa l'été dernier.

Latéral droit : Serge Aurier (Côte d'Ivoire - Tottenham)


Serge Aurier arborait un grand sourire à la fin de la rencontre face à Manchester United. Remarquable d'abattage dans son couloir tant offensivement que défensivement, l'ancien du PSG a su exploiter au mieux les largesses adverses. A son bilan, un but et une passe décisive lors de ce triomphe au score de tennis (1-6). De quoi retrouver les Eléphants de Côte d'Ivoire avec la satisfaction du travail bien fait.

Défenseur central : Ponck (Cap-Vert - Basaksehir)


Si les attaquants sont restés muets lors de la réception de Göztepe (0-0), Ponck a parfaitement rempli sa mission défensive. Solide dans les duels, le Cap-Verdien a écarté quelques ballons chauds et contribué à l'imperméabilité des champions en titre. Devenu international en mars 2017, l'ancien d'Aves au Portugal est depuis un titulaire incontestable dans l'arrière-garde des Requins Bleus, qu'il va retrouver pour un stage de préparation.

Défenseur central : Yunis Abdelhamid (Maroc - Reims)


Le patron de la défense rémoise, c'est toujours Yunis Abdelhamid. Si son absence s'est fait sentir en Ligue Europa, l'international marocain a livré une prestation solide face à Rennes (2-2), notamment sur les coups de pied arrêtés défensifs comme offensifs, en témoigne son but inscrit de la tête sur un corner. Le joueur de 33 ans a été rappelé en équipe nationale pour pallier le forfait de Zouhair Feddal.

Latéral gauche : Arthur Masuaku (RD Congo - West Ham)


S'il a parfois montré plus d'audace offensive dans son couloir, Arthur Masuaku a concouru à l'imperméabilité de West Ham face à Leicester (3-0), irrésistible jusqu'alors. Titulaire pour la troisième rencontre consécutive en Premier League, le Franco-Congolais redevient un maillon fort des Hammers, après avoir été souvent donné partant la saison dernière.

Milieu central : Peter Etebo (Nigeria - Galatasaray)


Arrivé cet été de Stoke City, Peter Etebo a livré une prestation remarquable face à Kasimpasa. S'il ne put empêcher la courte défaite des siens (1-0), le Super Eagle s'est multiplié dans l'entrejeu, avec 82 passes (92% de réussite), 7 dribbles, 5 interceptions et 15 duels gagnés. Retenu parmi les 23 pour la Coupe du monde 2018 puis pour la CAN 2019, le natif de Lagos fait partie de la génération championne d'Afrique des moins de 23 ans 2015.

Milieu central : Marshall Munetsi (Zimbabwe - Reims)


Marshall Munetsi a fait montre d'une remarquable présence physique lors du déplacement à Rennes (2-2). Et si les Rémois ont accroché le leader de la Ligue 1, le Zimbabwéen n'y est pas pour rien, à l'image de son sauvetage dans les pieds de Giurassy comme de son volume de jeu de tous les instants. Cet ancien joueur des Orlando Pirates a disputé sa première CAN avec les Warriors l'an dernier en Egypte.

Meneur de jeu : Gaël Kakuta (RD Congo - Lens)


Décidément incontournable en ce début de saison, Gaël Kakuta a rendu une nouvelle copie de grande qualité lors de la victoire lensoise sur Saint-Etienne (2-1). Electron libre au coeur du jeu, l'international congolais a marqué un nouveau but sur penalty d'une frappe imparable en lucarne, avant de manquer de peu d'être passeur décisif, le but de son coéquipier Facundo Medina étant refusé pour hors-jeu.

Ailier droit : Osman Bukari (Ghana - La Gantoise)


Arrivé cet été du club slovaque de Trencin, Osman Bukari est en train de trouver ses marques sur le flanc droit offensif de La Gantoise. Lors du large succès des Buffalos sur le Beerschot (5-1), l'ailier ghanéen a fait apprécier sa vélocité et délivré deux passes décisives. Cet ancien pensionnaire des Accra Lions compte trois sélections en équipe nationale olympique.

Avant-centre : Ibrahima Niane (Sénégal - Metz)


Le FC Metz sera-t-il bientôt rebaptisé le FC Niane ? Si l'on s'en tient aux statistiques, ce ne serait pas immérité pour le Sénégalais, auteur des six buts des Grenats depuis le début de la saison. Malgré l'ouverture du score concédée par son équipe face à Lorient, le natif de M'bour a retourné la rencontre à lui tout seul en inscrivant un triplé révélateur de sa panoplie de grand finisseur, avec un penalty, une frappe et une tête.

Ailier gauche : Moussa Djenepo (Mali - Southampton)


Plutôt performant depuis le début de la saison de Premier League, Moussa Djenepo a ouvert son compteur ce week-end lors du succès sur West Brom (2-0). D'une jolie frappe croisée du pied gauche, le natif de Mopti a permis aux Saints d’ouvrir le score. L'ancien du Yeelen Olympique va maintenant rejoindre en Turquie les Aigles de Mali, qui se mesureront au Ghana et à l’Iran en amical.

Publicité