Le 11 africain de la semaine (du 30 novembre au 07 décembre)

Image
Le 11 africain de la semaine (du 30 novembre au 07 décembre) (1)
Mis à jour le
7 décembre 2021 à 12:58
par
Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'Ivoirien du RC Lens Seko Fofana qui s'est illustré en inscrivant notamment le but lensois lors du match nul de son équipe face au PSG (1-1).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Seko Fofana (Côte d'Ivoire - Lens)


Douze ballons récupérés, 90% de passes réussies, 67% de dribbles réussis, 3 tirs dont deux cadrés et un but : Seko Fofana s'est multiplié comme rarement, samedi face au PSG (1-1). Surpuissant et presque toujours juste, le natif de Paris compte déjà cinq réalisations depuis le début de la saison. La place européenne provisoire du RC Lens, cinquième, lui doit beaucoup.

Annoncé dans les plus grands clubs d'Europe, celui qui dit admirer Yaya Touré ne devrait pas jouer la CAN. « Il était dans ma liste mais je me suis entretenu avec lui et son choix est de ne pas venir en sélection, expliquait début octobre Patrice Beaumelle, le sélectionneur des Eléphants. Il n'y a pas de problème entre nous mais, aujourd'hui, il donne la priorité à son club et c'est son choix ».

Le 11 type africain de la semaine (4/3/3)



Gardien de but : Yassine Bounou (Maroc - FC Séville)


Yassine Bounou a gardé sa cage inviolée face à Villarreal (1-0), bien aidé par ses défenseurs mais aussi la maladresse de ses adversaires. La septième "clean sheet" de la saison en treize matchs de Liga pour l'international marocain, qui disputera le mois prochain la troisième CAN de sa carrière avec les Lions de l'Atlas.

Latéral droit : Emmanuel Hackman (Ghana - Gil Vicente)


9 duels gagnés, un but marqué : Emmanuel Hackman a pris une part active dans le festival réussi par Gil Vicente devant Famalicao (4-0). Ce natif d'Accra s'est affirmé comme l'un des bons spécialistes du poste en Liga portugaise. En attendant, espère-t-il, une sélection avec les Black Stars du Ghana.

Défenseur central : Edmond Tapsoba (Burkina Faso - Bayer Leverkusen)


Edmond Tapsoba a inscrit de la tête le deuxième des sept buts marqués par le Bayer Leverkusen face au promu Greuther Fürth (7-1). Par ailleurs auteur d'un match sans histoires, la natif de Ouagadougou a récemment franchi le cap des 50 apparitions en Bundesliga. Il formera avec Issoufou Dayo la solide charnière centrale des Etalons du Burkina Faso à la prochaine CAN.

Défenseur central : Pape Abou Cissé (Sénégal - Olympiakos)


Titulaire avec son compatriote Ousseynou Ba en défense centrale, Pape Abou Cissé a inscrit ses deuxième et troisième buts de la saison, sur la pelouse de l'OFI Crète. Alors que son équipe était menée, le Sénégalais a fait parler sa grande taille pour faire mouche de la tête puis du gauche. L'ancien de l'AS Pikine postule à une place dans la liste d'Aliou Cissé pour la prochaine CAN avec les Lions de la Teranga.

Latéral gauche : Arthur Masuaku (RD Congo - West Ham)


Pour la première fois depuis son arrivée à West Ham en 2016, Arthur Masuaku a fait trembler les filets en Premier League. Et pas de manière banale. D'une frappe (ou était-ce un centre) depuis son aile gauche, l'international congolais a lobé Edouard Mendy, pas dans son assiette. « Alors, c'était un centre ou c'était un tir ??!? (indice : j'ai été aussi surpris que vous) », a ensuite écrit le Léopard, rigolard, sur son compte Twitter.

Milieu défensif : Seko Fofana (Côte d'Ivoire - Lens)


Douze ballons récupérés, 90% de passes réussies, 67% de dribbles réussis, 3 tirs dont deux cadrés et un but : Seko Fofana s'est multiplié comme rarement, samedi face au PSG (1-1). Surpuissant et presque toujours juste, le natif de Paris compte déjà cinq réalisations depuis le début de la saison. La place européenne provisioire du RC Lens, cinquième, lui doit beaucoup.

Milieu défensif : Franck Kessié (Côte d'Ivoire - Milan AC)


Intraitable à la récupération, puissant balle au pied, Franck Kessié a livré l'un de ses tous meilleurs matchs de la saison face à Salernitana (2-0). C'est lui qui lance idéalement la rencontre des Rossoneri en ouvrant le score d'une belle frappe du pied gauche à la 5eme minute. On comprend mieux pourquoi le Milan AC fait le maximum pour faire prolonger son contrat à l'international ivoirien.

Milieu offensif : Emmanuel Gyasi (Ghana - La Spezia)


Milieu de terrain axial dans la semaine, offensif excentré durant le week-end, Emmanuel Gyasi est l'homme à tout faire de Thiago Motta à La Spezia. Son jeune entraîneur n'a pas à se plaindre de ses services : face à Sassuolo (2-2), c'est l'international ghanéen, porté sur le dépassement de fonction, qui marque le deuxième but des siens d'une reprise taclée au deuxième poteau.

Ailier droit : Mohamed Salah (Egypte - Liverpool)


Même lorsque Liverpool n'affiche pas sa superbe habituelle, Mohamed Salah trouve le moyen de se distinguer. Sur le pelouse de Wolverhampton, au terme d'une rencontre cadenassée, c'est l'Egyptien qui sert parfaitement le supersub Divock Origi pour le but de la victoire. Avec 13 buts et 9 passes décisives en 15 matchs de Premier League, le Pharaon continue de filer grand train.

Avant-centre : Kaly Sène (Sénégal - Grasshopper Zurich)


Kaly Sène ne fait pas les choses à moitié. Auteur d'un triplé, l’attaquant sénégalais de 20 ans a été le principal artisan du retentissant succès du Grasshopper sur le terrain de Saint-Gall Gall (0-4). Formé à la Juventus Turin et prêté par le FC Bâle, ce natif de Dakar est un jeune homme pressé : en 11 matchs dans l'élite suisse, il affiche déjà 8 réalisations à son compteur.

Ailier gauche : Chidera Ejuke (Nigeria - CSKA Moscou)


Chidera Ejuka s'affirme comme l'une des attractions de la Premier Liga russe. Passeur décisif pour la précieuse victoire du CSKA Moscou sur le terrain du Krylya Sovetov Samara (0-1), l'international nigérian a réussi la bagatelle neuf dribbles lors de cette seule rencontre. Le Super Eagle est avec 58 dribbles à son actif depuis le début de la saison le meilleur joueur du championnat dans cet exercice.