Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Le 11 africain de la semaine (du 8 au 14 octobre)

Le 11 africain de la semaine (du 8 au 14 octobre)

Retrouvez chaque semaine une sélection des 11 meilleurs joueurs africains évoluant dans les principaux championnats de football européens. Cette semaine, c'est l'attaquant Sud-Africain Lebo Mothiba (RC Strasbourg) qui s'est illustré avec un doublé lors du match opposant son équipe face à Angers (2-2).

LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Lebo Mothiba (Afrique du Sud - Strasbourg)


Artisan du maintien lillois la saison passée, le Sud-Africain confirme avec le Racing que sa réussite nordiste n’était pas un feu de paille. D’une froide efficacité devant le but, avec un doublé sur ses deux occasions de la soirée à Angers (2-2), le Bafana Bafana a aussi pesé dans le jeu, avec énormément de mouvement, des remises de qualité et un enviable abattage défensif.

Né à Johannesburg il y a 22 ans et passé quatre années durant par la succursale locale de l'Institut Diambars, Lebo Mothiba incarne une nouvelle génération de footballeurs sud-africains, plus enclins à tenter leur chance en Europe. Son efficacité face au but permet de comprendre l'insistance du LOSC à inclure une clause de rachat prioritaire au moment de sa vente au Racing cet été.

Le 11 africain de la semaine (4/4/2)




Gardien de but


Gardien de but : Edouard Mendy (Sénégal - Reims)
Pendant une heure, le portier rémois n’a quasiment rien eu à faire à Nîmes (0-0). L'international sénégalais a en revanche dû s’employer en fin de match pour garder sa cage inviolée pour la sixième fois de la saison, avant de rejoindre les Lions de la Teranga pour la deuxième fois de sa carrière, lui qui avait précédemment fréquenté les Djurtus de Guinée-Bissau.

Défenseurs


Défenseur central : Kalidou Koulibaly (Sénégal - Naples)
Face à Sassuolo (2-0), il s'est montré intraitable. Le roc sénégalais n'a strictement rien laissé passer, au sol comme dans les airs. La page de la Coupe du monde est bel et bien tournée pour le joueur formé à Metz, aujourd'hui suivi par le FC Barcelone, Chelsea et d'autres grosses cylindrées européennes.

Défenseur central : Yunis Abdelhamid (Maroc - Reims)
A Nîmes, dans un choc entre promus, le Stade de Reims a fait une nouvelle fois preuve d'une solidité défensive de bon augure pour son avenir dans l'élite. Avec trois interceptions et deux frappes adverses contrées, l'international marocain a joué un rôle déterminant dans le bon point ramené par les Champenois.

Latéral gauche : Hamza Mendyl (Maroc - Schalke 04)
Après avoir connu un début de saison difficile, l'ancien Lillois retrouve des couleurs, à l'image de son nouveau club. Lors de la victoire à Düsseldorf, le Lion de l'Atlas a fait preuve de disponibilité et de tranchant dans son couloir gauche. La conclusion d'une semaine qui le vit entrer dans l'histoire du football marocain, en devenant le premier joueur formé à l’Académie royale de football Mohamed VI à participer à une phase finale de la Ligue des Champions.

Latéral droit : Achraf Hakimi (Maroc - Borussia Dortmund)
Son entraîneur au Borussia, Lucien Favre, lui prédit un grand avenir. Face à Augsbourg, le jeune international marocain s'est efforcé de donner raison au technicien suisse en rendant une belle copie, avec beaucoup de solutions proposées dans son couloir droit, et en bonus une très belle passe décisive pour Mario Götze.

Milieux de terrain


Milieu central : Samuel Asamoah (Togo - Saint-Trond)
Il commence à se faire remarquer en Jupiler League. Déjà excellent la semaine précédente face à Anderlecht (0-0), ce milieu de terrain de poche (1m63) s'est de nouveau montré à son avantage lors de la victoire des Canaris sur Mouscron (3-1). Natif d'Accra (Ghana), cet ancien de l'Académie Aspire au Qatar a décidé cet été de porter les couleurs du Togo, le pays de sa mère.

Milieu central : Younousse Sankharé (Sénégal - Bordeaux)
Véritable métronome de son équipe, il a tout réussi lors de la réception de Nantes. Impeccable à la récupération, celui qui est toujours laissé de côté par son sélectionneur Aliou Cissé a constamment joué juste vers l’avant. Ses caviars distribués en profondeur à ses flèches offensives ont contribué à la large victoire girondine (3-0).

Milieu offensif gauche : François Kamano (Guinée - Bordeaux)
Face à Nantes, il marque le but du break pour les Girondins avant de transformer le penalty du 3-0 obtenu par ses soins. Du travail vite fait bien fait pour le Guinéen, qui a confirmé qu’il était la pièce maîtresse de cette équipe bordelaise. Avec 7 réalisations en 9 matchs, l'ancien du Satellite FC de Conakry n'est devancé que par Neymar et Kylian Mbappe au classement des buteurs de Ligue 1.

Milieu offensif droit : Mehdi Carcela (Maroc - Standard Liège)
Déjà vainqueur en Ligue Europa, le Standard a parfaitement conclu sa semaine en s'offrant le FC Bruges (3-1), champion sortant. Une victoire qui doit beaucoup à Mehdi Carcela, auteur du premier but et passeur sur le troisième. Un peu déçu par sa Coupe du monde (il ne joua que 15 petites minutes), l'international marocain est reparti de l'avant avec les Rouches.

Attaquants


Attaquant : Lebo Mothiba (Afrique du Sud - Strasbourg)
Artisan du maintien lillois la saison passée, le Sud-Africain confirme avec le Racing que sa réussite nordiste n’était pas un feu de paille. D’une froide efficacité devant le but, avec un doublé sur ses deux occasions de la soirée à Angers (2-2), le joueur issu des Diambars de Johannesburg a aussi pesé dans le jeu, avec énormément de mouvement, des remises de qualité et un enviable abattage défensif.

Attaquant : Oussama Darfalou (Algérie - Vitesse Arnhem)
Pour un coup d'essai, ce fut un coup de maître. Titularisé pour la première fois en championnat néerlandais avec le Vitesse Arnhem, l’attaquant algérien a réussi un doublé à l’occasion de la large victoire face à Héracles Almelo (4-0). D'une précision clinique à la conclusion de deux contres, l’ancien buteur de l’USM Alger a cédé sa place dans le temps additionnel de la seconde période sous les applaudissements du public.