Libération des otages au Mali : "L'argent des rançons nourrit le djihadisme"

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Mis à jour le
13 janvier 2021 à 18:35
par Nicolas George, Anthony Fouchard
L'ancien ambassadeur de France au Mali, Nicolas Normand, rappelle que le terrorisme est né au Mali par les prises d'otages, et que même si la médiatisation est inévitable, elle sert les djihadistes. Pour Bouba Traoré, consultant défense sécurité, une architecture nouvelle va se dessiner avec la junte, qui ne remet pas en cause la présence française au Mali : "L'opération Barkhane a été sanctuarisée".