Libérations de figures de la contestation en Algérie : "le pouvoir donne des gages au Hirak"

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Mis à jour le
11 janvier 2021 à 06:35
par Slimane Zeghidour
La justice algérienne a décidé, jeudi 2 juillet, de relâcher Karim Tabbou, figure emblématique du "Hirak", Amira Bouraoui, figure de l'opposition au président Bouteflika, ainsi que deux autres militants. Comment interprêter ces gestes ? L'analyse de Slimane Zeghidour sur le plateau 64'.