Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Libye : "une accélération inouïe" de la vente d'armes par les Emirats arabes unis

Libye : "une accélération inouïe" de la vente d'armes par les Emirats arabes unis

Chargement du lecteur...

L'Afrique s'empare à son tour du dossier libyen. Onze jours après la Conférence de Berlin, les dirigeants africains étaient ce jeudi 30 janvier à Brazzaville pour appuyer un règlement du conflit et au-delà. L'Algérie se propose d'accueillir une "forum de réconciliation nationale" des parties libyennes. Ce qu'avaient tenté les pays occidentaux le 19 janvier dernier, en vain. L'émissaire onusien a d'ailleurs exprimé sa colère hier devant le Conseil de sécurité à New York. De fait, malgré les engagements, les ingérences extérieures (notamment les ventes d'armes) en Libye n'ont pas cessé.  Explications de Jalel Har-Chaoui, chercheur à l'institut des relations internationales de Clinendael aux Pays-Bas.

 

Publicité