Mali : en 2018, une fillette albinos assassinée, un "crime rituel" pré-électoral [LeMémo]

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Mis à jour le
11 juin 2021 à 17:53
par Ilhame Taoufiqi, Kaourou Magassa
En 2018 au Mali, quelques semaines avant la présidentielle, un assassinat abominable plonge le pays dans l'horreur. Ramata, petite fille albinos de 5 ans, a été enlevée chez elle à Fana, dans la région de Koulikoro. Sa dépouille est retrouvée horriblement mutilée. Sa famille est dévastée et toute la ville en état de choc. Une association dénonce des "crimes rituels" contre des albinos perpétrés à la veille de chaque élection.