Mali : "Les sanctions de la Cédéao sont illégales et inadmissibles"

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Mis à jour le
18 janvier 2022 à 12:46
par TV5MONDE
Depuis les sanctions imposées par la Cédéao au Mali, des milliers de personnes ont manifesté. Selon Nouhoum Sarr, membre du Conseil national de transition au Mali et président du parti Front africain pour le développement. "Notre peuple va résister et nous userons de tous les moyens légaux pour que le principe de l'État de droit prévaut. Ces sanctions sont illégales et inadmissibles. Elles violent le traité fondateur de la Cédéao".