Mali: "Pourquoi irresponsable ? Je suis chez moi ici", répond Sophie Pétronin au gouvernement français

Image
Mali: "Pourquoi irresponsable ? Je suis chez moi ici", répond Sophie Pétronin au gouvernement français (1)
Le 9 octobre 2020 Sophie Pétronin, rentrée en France après quatre ans de captivité, se serre dans les bras de ses proches à Villacoublay. Le président Emmanuel Macron est derrière elle.
© Gonzalo Fuentes, Pool Photo via AP
Mis à jour le
3 novembre 2021 à 22:34
par TV5MONDE AFP

L'ancienne otage française Sophie Pétronin s'est défendue auprès de l'Agence France Presse d'avoir agi de manière irresponsable en retournant au Mali. Le porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal, a critiqué ce 3 novembre une "forme d'irresponsabilité" de la part de Sophie Pétronin, vis-à-vis de "sa sécurité".

"Pourquoi irresponsable ? Je suis chez moi ici", proteste Sophie Pétronin jointe par téléphone par le correspondanta au Mali de l'Agence France Presse. "Oui, je suis au Mali depuis un moment. Mais je ne suis pas inquiète et je ne suis pas inquiétée", a-t-elle dit. "Je me porte bien. Et je suis heureuse d'être là où je suis. Je n'embête personne et personne ne m'embête", continue-t-elle.

Le porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal, a critiqué ce 3 novembre une "forme d'irresponsabilité" de la part de Sophie Pétronin vis-à-vis de "sa sécurité" mais aussi vis-à-vis "de la sécurité de nos militaires", susceptibles d'être appelés à intervenir pour libérer des otages.

"Lorsque nous avons des ressortissants qui sont pris en otage à l'étranger, ce sont nos militaires qui vont les secourir au péril de leur vie. Nous avons des soldats qui ont été tués dans le cadre d'opérations pour aller secourir des otages qui avaient été faits prisonniers dans des pays étrangers", a-t-il souligné en précisant que le Quai d’Orsay et le gouvernement suivaient cette situation de près.

Pourquoi irresponsable ? Je suis chez moi ici.

Sophie Pétronin, jointe par l'AFP

Sophie Pétronin a été libérée en octobre 2020, sans véritable consultation avec Paris, par le nouveau régime malien. Accueillie à sa descente d'avion par Emmanuel Macron, Sophie Pétronin, qui a adopté une fillette au Mali, avait exprimé son intention d'y retourner.

C’est ce qu’expliquait notre journaliste Anthony Fouchard. Sophie Pétronin veut continuer son engagement de plus de 25 ans au Mali et retrouver sa fille adoptive qu’elle n’a pu voir pendant quatre ans et qu’elle ne pouvait aller voir car on ne lui donnait pas de visa pour revenir au Mali.

(RE)voir :  Mali : "Sophie Pétronin a voulu retrouver sa fille adoptive"

Chargement du lecteur...
 
Depuis la libération de Sophie Pétronin, il ne reste qu'un seul otage français à l'étranger, le journaliste Olivier Dubois, enlevé début avril au Mali et toujours aux mains d'un groupe djidahiste.