Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Maroc : débat autour de la peine de mort pour les pédophiles

Maroc : débat autour de la peine de mort pour les pédophiles

Chargement du lecteur...

Naïma, 5 ans, disparaît près de Zagora. Les recherches ont duré 40 jours. Elle a été assassinée, probablement victime d'un crime rituel pour un acte de sorcellerie. L'ONG "Touche pas à mon enfant", avec la ligue des droits de l'homme marocaine, demande de nouvelles lois et notamment la mise en place d'un dispositif d'alerte dans le cas de disparition d'enfants. dite "alerte Amber" en France et aux Etats-Unis, mais qui serait appelée alerte "Adnane", du nom de ce petit garçon assassiné en septembre à Tanger après avoir été violé. L'émotion a été considérable et la peine de mort est réclamée par une partie de la population.

Publicité