Maroc : les migrants subsahariens dénoncent les pratiques de refoulement

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Mis à jour le
20 mai 2022 à 11:46
par Maud Ninauve
Ils vivent dans la crainte d'être arrêtés par la police marocaine et d'être envoyés, dans le meilleur des cas, sur des autoroutes ou, au pire, dans le désert. Les migrants subsahariens doivent composer quotidiennement avec cette pratique de refoulement. A Tanger, ils sont nombreux à dénoncer cette situation.