Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Menace terroriste au Burkina Faso : le président appelle à la mobilisation générale

Menace terroriste au Burkina Faso : le président appelle à la mobilisation générale

Chargement du lecteur...

Un deuil national de trois jours a été décrété au Burkina Faso après l'attaque d'un convoi de travailleurs mercredi 6 novembre, qui a fait au moins 38 morts. Tous travaillaient pour la société minière canadienne Semafo. Face à la menace terroriste, le chef de l'État Roch Marc Christian Kaboré a ordonné le recrutement de volontaires. La décision divise la population.

Publicité