Migrants en Libye : "Il faut libérer ces personnes victimes de torture", Sofia Dagna Amnesty International

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Mis à jour le
16 juillet 2021 à 12:28
par TV5MONDE Nidhya Paliakara
Amnesty International pubie un nouveau rapport dans leque elle affirme que l'Union européenne est complice du gouvernement libyen dans les violations des droits humains. "Il faut que cette coopération s'arrête", explique Sofia Dagna, chargée de plaidoyer migrations pour cette ONG. "Nos nouvelles recherches montrent que des centres anciennement gérés par des milices sont officialisés par le gouvernement libyen" et des migrants y sont tués.