Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Naby Keita repart de l'avant à Liverpool

Naby Keita repart de l'avant à Liverpool

Freinée par des blessures depuis le printemps dernier, la progression de Naby Keita à Liverpool a repris de façon spectaculaire ces dernières semaines. Le maître à jouer du Syli national de Guinée postule de nouveau à une place de titulaire avec les Reds. Retour sur une séquence porteuse pour le Guinéen.

Naby Keita ne veut plus perdre de temps à Liverpool. Après une première saison contrariée par les blessures, le milieu de terrain guinéen avait cru voir son cauchemar se poursuivre. A peine revenu d'une CAN disputée sur une jambe et écourtée par des adducteurs qui sifflent, le capitaine du Syli national ne tardait pas à se retrouver une nouvelle fois sur le flanc. Blessé à la hanche avant la Super Coupe d’Europe au mois d'août, l'ancien Istréen devait encore prendre son mal en patience. Au point de faire naître quelques doutes chez les supporters des Reds. Mais la roue a peut-être enfin tourné. Le 21 octobre dernier, Naby Keita retrouvait enfin les terrains. A l'occasion du choc qui opposait Manchester United à Liverpool (1-1), son entrée à la place du Néerlandais Georginio Wijnaldum allait s'avérer des plus efficaces. En 13 petites minutes, le "supersub" du jour battait un record, avec 25 passes délivrées dans le dernier tiers du terrain adverse, soit bien plus que tous ses coéquipiers, en en prime une implication directe sur l'égalisation de son équipe, signée Adam Lallana.

Une "masterclass" en Ligue des Champions

Le malheur des uns peut faire le bonheur des autres : la blessure du Brésilien Fabinho, touché à la cheville, allait faire remonter encore les actions de Naby Keita. La première quinzaine de ce mois de décembre pourrait s'avérer décisive pour la suite de la saison du Guinéen, qui s'apprête à disputer la Coupe du monde des clubs au Qatar avec son équipe. Titularisé pour la deuxième fois de la saison, toutes compétitions confondues, lors du déplacement à Bournemouth (0-3), l'enfant du FC Santoba à Conakry rendait une copie parfaite. Meneur de jeu des Reds un cran au-dessus de Jordan Herderson, le Guinéen rayonnait avec un but en première période et une passe décisive parfaitement dosée pour Mohamed Salah après la pause. Nouvelle "masterclass" trois jours plus tard en Ligue des Champions sur la pelouse de son ancienne équipe du Red Bull Salzbourg (0-2). Là encore aligné d'entrée, le lutin, en forme resplendissante, affichait une réussite totale dans ses dribbles et se retrouvait logiquement désigné « homme du match » par l’UEFA.

 

Le soutien de Jürgen Klopp

En concurrence avec le Suisse Xerdan Shaqiri, le Guinéen garde la confiance de Jürgen Klopp. Le manager de Liverpool, qui valida une mise de plus de 60 millions d'euros pour l'acheter au RB Leipzig, en avait fait un titulaire dès sa première saison en Angleterre, dans un registre plus défensif qu'en Bundesliga. Même s'il l'a jusqu'alors utilisé avec parcimonie cette saison, le technicien allemand s'en est expliqué et a fait savoir qu'il comptait plus que jamais sur Naby Keita, qui permet d'apporter une touche technique supplémentaire. « Il a été blessé, l'équipe est en grande forme, pourquoi changer ? Il a dû penser "Pourquoi je ne joue pas ?" Je comprends. Nous sommes restés en contact, nous en avons parlé. Au final, un joueur doit avoir la preuve que le manager croit toujours en vous. Je n'en ai jamais douté », a assuré Klopp à Sky Sports. On devrait donc retrouver très vite les qualités de Naby Keita : volume de courses, clairvoyance et capacité à casser les lignes par la passe. Si toutefois les blessures lui lâchent enfin la grappe pour de bon.

 

Publicité