Niger : l'armée régulière accusée d'exactions

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Mis à jour le
12 janvier 2021 à 12:35
par Demet Korkmaz Guillaume Villadier
Au Niger, des soldats seraient mis en cause dans les tueries de la zone d'Inates, à la frontière malienne. Au nom de la lutte antiterroriste, des éléments de l'armée nigérienne ont bel et bien commis des massacres de civils dans la région frontalière d'Inates : c'est en tout cas la conclusion de l'enquête de terrain menée par la CNDH, la commission en charge de la promotion et de la protection des droits humains au Niger.