Osimhen, Zambo Anguissa, Koulibaly : ces Africains qui propulsent Naples

Image
Osimhen, Zambo Anguissa, Koulibaly : ces Africains qui propulsent Naples (1)
Mis à jour le
25 octobre 2021 à 09:53
par
Invaincu après neuf journées, le Napoli fait la course en tête de la Serie A. Des résultats remarquables auxquels les trois internationaux africains du club prennent une part active.
Victor Osimhen, le buteur ailé

Sa première saison avait été difficile, hachée par les blessures et le Covid. La deuxième est bien partie pour être celle de tous les records. Arrivé à l'été 2020 en provenance de Lille contre une somme supérieure à 70 millions d'euros, Victor Osimhen a enfin digéré ce transfert. Avec cinq buts en championnat et trois en Ligue Europa, l'ancien buteur du LOSC affiche la moyenne impressionnante d'un but toutes les 87 minutes, faisant admirer l'étendue de sa palette. Sa vitesse lui permet d'offrir à son équipe des solutions en profondeur auxquelles elle n'était pas habituée. Sa puissance le rend difficile à arrêter une fois lancé, sa présence dans les airs et son aisance croissante dans le jeu court font du natif de Lagos un attaquant très complet. « C’est un grand professionnel, un gars adorable qui a envie d’apprendre et de s’améliorer. Ses coéquipiers l’adorent, il veut être avec eux tout le temps et nous avons beaucoup de chance de l’avoir », dit de lui son entraîneur. Si même l'état d'esprit est parfait...

André-Frank Zambo Anguissa, un modèle d'intégration rapide

Confronté au départ du Français Tiémoué Bakayoko pour le Milan AC, le Napoli a choisi de miser sur André-Frank Zambo Anguissa. Le pari s'est immédiatement avéré payant. Arrivé le tout dernier jour du mercato estival en prêt en provenance de Fulham, relégué en Championship, le Camerounais s'est parfaitement intégré au collectif forgé par le très rigoureux et exigeant Luciano Spalletti. « Il est un joueur fondamental de notre système. Il apporte des qualités que nous n'avions pas », a salué le technicien italien. Parfois critiqué pour ses limites techniques lors de son passage à l'Olympique de Marseille, le natif de Yaoundé est devenu au fil de sa carrière en n°6 extrêmement propre, capable de ratisser des ballons mais aussi de les bonifier par sa clairvoyance et sa qualité de passe. Sa couverture de balle et ses qualités de « box to box » font de lui une pièce essentielle de la belle machine napolitaine.

Kalidou Koulibaly, le roc défensif retrouvé

A l'image de Victor Osimhen, Kalidou Koulibaly est lui aussi en pleine renaissance cette saison. Pas toujours à son meilleur lors du précédent exercice, le défenseur international sénégalais a retrouvé depuis la régularité qui fait de lui l'un des tous meilleurs de Serie A à un poste pourtant très bien pourvu de l'autre côté des Alpes.  Un temps perturbé par des rumeurs de transfert qui l'envoyaient au PSG, Manchester City ou Chelsea, l'ancien du FC Metz est revenu à son meilleur niveau. En Série A, le Napoli n'a encaissé que 3 buts en championnat et le joueur de 30 ans y est pour beaucoup. Très costaud, intraitable dans les duels, le roc défensif est aussi capable de bien relancer et de marquer (2 buts depuis le début de la saison en Serie A).

Ses trois hommes clés africains concourent à faire de Naples un sérieux candidat au scudetto. Reste à régler la question de la CAN, qui privera le club italien de ses maillons forts jusqu'à cinq semaines en janvier-février prochains. De quoi se faire de sérieux nœuds au cerveau d'ici là...