Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Prorogation d'un soutien de l'ONU à Abyei, en principe la dernière

Prorogation d'un soutien de l'ONU à Abyei, en principe la dernière

Logo de l'ONU à son siège à New York, le 25 septembre 2018 afp.com - Ludovic MARIN

Le Conseil de sécurité a approuvé jeudi à l'unanimité un dernier renouvellement, pour six mois, de son soutien au Mécanisme conjoint de vérification et de surveillance de la frontière à Abyei, région disputée entre Soudan et Soudan du Sud.

Le Conseil "décide de proroger jusqu'au 15 avril 2019 le mandat de la Fisnua" lié à ce soutien, indique la résolution. "La présente prorogation sera la dernière", précise le texte rédigé par les États-Unis.

"Jusqu'au 15 novembre", les effectifs de la Fisnua pourront être maintenus à 4.500 militaires, indique aussi la résolution. Le Conseil "décide également qu'au 15 avril 2019, l'effectif maximum autorisé sera réduit de 541 hommes", est-il écrit dans la résolution.

Dans son texte, le Conseil de sécurité envisage l'hypothèse de revenir sur la durée de son mandat de soutien et sur le volume de ses unités, si les deux parties font des progrès conséquents impliquant de maintenir un certain engagement de l'ONU.

L'objectif semble toutefois d'aboutir à terme à une fin de mission. Le Conseil relève dans sa résolution que "la situation qui règne à Abyei et le long de la frontière entre le Soudan et le Soudan du Sud continue de menacer gravement la paix et la sécurité internationales".

À cet égard, les membres du Conseil insistent dans leur texte sur la nécessité pour les deux parties d'"accomplir des progrès mesurables sur la démarcation de la frontière" et la mise en oeuvre du Mécanisme conjoint de vérification et de surveillance de la frontière, créé en 2011.

Abyei, pris en étau entre le Soudan et le jeune Soudan du Sud, est un point de crispation entre les deux pays depuis l'indépendance du Sud en juillet 2011. Il fait l'objet de tensions entre les populations Ngok Dinka et Misseriya.

Le Soudan du Sud s'est séparé de son voisin du Nord en 2011 à la suite d'un traité de paix qui a mis fin à 22 ans de guerre civile.