RDC : une force régionale est-africaine pour "imposer la paix" aux groupes armés

Image
RDC : une force régionale est-africaine pour "imposer la paix" aux groupes armés (1)
Des soldats kényans de la force régionale de la Communauté est-africaine (EACRF) à bord d'un véhicule à Goma, en RDC, 16 novembre 2022.
(AP Photo/Ben Curtis)
Mis à jour le
21 novembre 2022 à 12:58
par TV5MONDE avec AFP
En mission à Kinshasa, le président kényan William Ruto s'est exprimé sur le mandat de la force régionale est-africaine en cours de déploiement à l'est de la République Démocratique du Congo où les combats se poursuivent à une vingtaine de kilomètres de Goma entre l'armée congolaise et les rebelles du M23.

Le président kényan William Ruto a assuré lundi à Kinshasa que la force régionale est-africaine en cours de déploiement dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) avait pour mandat d'"imposer la paix" aux groupes armés récalcitrants.

"Il y a beaucoup de troupes de maintien de la paix" (de l'ONU) dans cette région, mais "nous pensons qu'il n'y a pas beaucoup de paix à maintenir", a-t-il déclaré à la presse après une rencontre avec son homologue congolais Félix Tshisekedi.

"C'est pourquoi il est nécessaire d'avoir un contingent d'imposition de la paix", a-t-il ajouté.

RDC : les rebelles du M23 gagnent du terrain au nord de Goma

Chargement du lecteur...

Des soldats kényans au sein de la force est-africaine

La Communauté des Etats d'Afrique de l'Est(EAC) a décidé de créer une force régionale pour tenter de ramener la paix dans l'est de la RDC, en proie depuis près de trente ans aux violences de multiples groupes armés.

Le Kenya devrait contribuer à cette force à hauteur de 900 hommes, dont les premiers sont déjà arrivés à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu sous la menace d'une offensive des rebelles du M23.

(Re)lire : RDC : "Le M23 se positionne comme le bouclier de la communauté tutsi"

"Les chefs d'Etat se sont mis d'accord sur le mandat de cette force régionale, qui a été communiqué au conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine, ainsi qu'au Conseil de sécurité des Nations unies", a expliqué William Ruto. 

Ce mandat est "d'assurer la paix dans l'est de la RDC et d'imposer la paix à ceux qui veulent à tout prix créer de l'instabilité et de l'insécurité" dans la région, a-t-il ajouté.