Référendum constitutionnel en Algérie : "Aucune voix dissidente n'a été autorisée dans cette campagne"

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Mis à jour le
2 décembre 2020 à 12:35
par Slimane Zeghidour
Près de 25 millions d'électeurs sont appelés à se prononcer dimanche sur une révision constitutionnelle pour une "Nouvelle République" et répondre aux aspirations du mouvement de protestation populaire "Hirak".  Quels sont les véritables enjeux de ce référendum ? "Les médias d'État ont fonctionné à plein régime et même les anciens dirigeants de l'ère Bouteflika sont montés à la tribune pour dire que cette Constitution est celle du destin", nous explique Slimane Zeghidour. "Aucune voix dissidente n'a été autorisée dans cette campagne."