Référendum en Algérie : la révision constitutionnelle divise

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Mis à jour le
13 janvier 2021 à 06:35
par Gregory Fontana
Le 1er novembre, les Algériens sont appelés à voter pour un changement de constitution. Une décision du président Tebboune contestée par nombre de citoyens. A commencer par la date, symbolique, puisqu’elle coïncide avec le jour d’anniversaire du début de la guerre d’indépendance. D’aucuns y voient là une provocation. En outre, le projet présidentiel est loin de faire consensus et beaucoup estiment que les revendications de la rue, dont celles du Hirak, ne sont pas entendues.