Retour de Gbagbo en Côte d'Ivoire : "Avec Ouattara et Konan Bédié, le trio politique va se reformer"

Image
Retour de Gbagbo en Côte d'Ivoire : "Avec Ouattara et Konan Bédié, le trio politique va se reformer" (1)
L'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo salue les partisans assistant à l'audience de la Cour pénale internationale à La Haye, aux Pays-Bas, le 6 février 2020. 
(AP Photo/Jerry Lampen, Piscine)
Mis à jour le
11 juin 2021 à 11:35
par TV5MONDE avec AFP
Après une décennie d'absence, le retour de Laurent Gbagbo, le 17 juin, pourrait avoir d'importantes répercussions sur le jeu politique. Pour Rinaldo Depagne, directeur de projets Afrique de l'Ouest pour l'ONG International Crisis Group, l'ex-président de 76 ans entend participer à la "réconciliation nationale", malgré des blessures encore ouvertes.

- Pourquoi Laurent Gbagbo rentre-t-il et quel rôle va-t-il jouer ?

Rinaldo Depagne, directeur de projets Afrique de l'Ouest pour l'ONG International Crisis Group : Le 31 mars, Laurent Gbagbo est acquitté de crimes contre l'humanité par la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye, où il était détenu depuis 2011. Il était poursuivi pour les violences post-électorales liées à son refus de reconnaître sa défaite face à Alassane Ouattara à la présidentielle de 2010, qui ont fait quelque 3.000 morts.

Le 7 avril, le président Alassane Ouattara a autorisé son rival à rentrer dans son pays quand il le souhaitait. M. Gbagbo, qui a gardé la haute main sur le parti qu'il a créé, le Front populaire ivoirien (FPI), entend participer, d'une façon qui reste encore floue, à la politique de "réconciliation nationale". Ce serait une bonne chose, car il a un poids considérable dans l'histoire politique de ce pays.

Malgré tout, les blessures ne sont pas refermées et les autorités craignent de le voir agiter la rue, ce qui est une de ses marques de fabrique. 

(Re)voir : Côte d'Ivoire, avec le retour annoncé de Laurent Gbagbo, des sentiments partagés à Abidjan

Chargement du lecteur...

- Quelles seront ses relations avec MM. Ouattara et Konan Bédié ?

Rinaldo Depagne : Avec son retour va se reformer "le trio" qui écrase la vie politique ivoirienne depuis 30 ans : Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié, le doyen, qui avait succédé au président et "père de la nation" Félix Houphouët-Boigny à sa mort en 1993. Tous trois ont été alliés ou rivaux en fonction des circonstances.

Laurent Gbagbo n'a jamais admis sa défaite contre Alassane Ouattara en 2010, mais les contacts entre les camps des deux hommes se sont intensifiés ces derniers mois pour négocier son retour. Avec Henri Konan Bédié, c'est pour l'instant l'entente cordiale : outre l'alliance aux législatives, le PDCI participe avec le FPI à l'organisation de l'accueil de Laurent Gbagbo.

En définitive, la domination de ces trois hommes âgés sur la vie politique témoigne d'un fonctionnement absolument antidémocratique. 

(Re)voir : Retour de Laurent Gbagbo, les autorités ivoiriennes dénoncent un manque de concertation

Chargement du lecteur...

- Laurent Gbagbo reste-t-il populaire en Côte d'Ivoire ?

Rinaldo Depagne : Malgré dix ans d'absence, Laurent Gbagbo reste populaire au-delà de sa région d'origine de Gagnoa (Centre-Ouest). Principal opposant à Félix Houphouët-Boigny puis à Henri Konan Bédié dans les années 1980 et 1990, il s'est battu pour imposer le multipartisme, à la tête de manifestations violemment réprimées par le régime, ce qui lui a valu la prison et l'exil.

Dans un pays dominé par de grandes familles bourgeoises, Laurent Gbagbo, issu d'un milieu modeste, socialiste, a relayé la parole des pauvres et des frustrés du développement et ça, ça ne s'oublie pas. C'est un tribun hors norme, dans un pays où le verbe et l'humour tient une place importante.

(Re)voir : Côte d'Ivoire, le retour de cadres pro-Gbagbo, un pas vers la réconciliation ?

Chargement du lecteur...