Simy, le Nigérian qui a mis l'Italie à sa botte

Image
Simy, le Nigérian qui a mis l'Italie à sa botte (1)
Mis à jour le
26 avril 2021 à 15:36
par
Auteur de 19 buts sous les couleurs de la lanterne rouge Crotone, l'attaquant nigérian Simy s'est imposé comme l'une des principales attractions de la saison de Serie A. Entré dans l'histoire à plus d'un titre ce week-end, l'avant-centre attire l'attention des recruteurs tout en se rappelant au bon souvenir du sélectionneur des Super Eagles, Gernot Rohr, qui l'avait retenu pour la Coupe du monde 2018.

Un attaquant nigérian est entré ce samedi dans l'histoire de la Serie A italienne et du football de son pays. En réussissant un doublé, Simeon Nwankwo Tochukwu, dit Simy, a permis à Crotone de s’imposer à Parme (4-3) et de remporter son premier succès à l’extérieur de la saison de Serie A. Trop tard pour éviter la relégation de Crotone, lanterne rouge avec 18 points, mais à temps pour permettre à l’avant-centre d’entrer dans l’histoire, à un double titre. Avec 29 buts depuis ses débuts en Serie A à l'été 2016, le longiligne joueur (1m98 sous la toise) a en effet fait mieux qu'Obafemi Martins, auteur de 28 buts lors de son passage à l’Inter Milan (2002-2006). « C’est un honneur dans un championnat très difficile comme la Serie A », a réagi le héros du jour au micro de Sky Sport Italia. Mais Simy, auteur de onze buts lors de ses huit derniers matchs, est aussi et surtout devenu le buteur nigérian le plus prolifique de tous les temps sur une saison dans les cinq grands championnats européens, effaçant des tablettes Yakubu Aiyegbeni, qui avait trouvé 17 fois le chemin des filets avec Blackburn lors de l'exercice 2011-2012 de Premier League.

Le grand départ prévu cet été


Alors que Crotone se dirige vers la Serie B, Simy se refuse à jubiler. « C’est un moment étrange. Je ne peux pas être heureux. C’est vrai que sur le plan individuel je me débrouille bien, mais ce n’est pas suffisant, car c'est l’équipe qui compte. Aujourd’hui, nous avons remporté une victoire que nous méritions depuis longtemps et j’espère que nous pourrons terminer la saison avec dignité », a ajouté le natif de Lagos, dont la vente, plus que probable à un an du terme de son contrat, devrait aider la formation calabraise à renflouer ses caisses avant de repartir dans l'antichambre de l'élite. « Je ne pense pas à ça. J’ai un immense respect pour Crotone, les gens de cette ville m’ont honnêtement accueilli comme un fils. Je ne peux pas parler de l’avenir pour le moment. » Au club depuis quatre saisons et demie, le joueur parfois comparé à l'Anglais Peter Crouch, autre grand échassier pas manchot dans la zone de vérité, soufflera ses 29 bougies le mois prochain.

 

Gernot Rohr : « Un garçon très collectif »


En attendant de se pencher sur les propositions qui ne manqueront pas de lui parvenir, l'attaquant frappe de nouveau à la porte de son équipe nationale. Invité surprise de la liste des 23 pour le Mondial en Russie, Simy n'a plus porté la tunique des Super Eagles depuis son entrée en jeu dans le temps additionnel de la rencontre perdue face à l'Argentine (2-1), le 26 juin 2018 à Saint-Petersbourg. Qu'en pense le sélectionneur du Nigeria, Gernot Rohr ? « Simy est un avant-centre très intéressant, qui marque beaucoup de buts mais peut aussi jouer en remise et faire des passes décisives. C'est un garçon très collectif, qui défend bien, dans la mesure où il peut se placer à son premier poteau sur coups de pied arrêtés, explique à TV5 Monde le technicien franco-allemand, sans s'avancer davantage sur un éventuel rappel du buteur en équipe nationale. Je pense qu'il peut encore y prétendre. Mais c'est vrai que nous avons beaucoup de concurrence à ce poste avec Osimhen, Onuachu, Sadiq et aussi Kelechi (Iheanacho)... Je l'avais trouvé intéressant, c'est pour cela que je l'avais appelé pour la Coupe du monde 2018, pour ses qualités aériennes et son abattage à l'entraînement et en match. Je suis content qu'il réussisse une si belle saison. »