Terem Moffi, révélation de l'année 2021

Image
Terem Moffi, révélation de l'année 2021 (1)
Mis à jour le
17 septembre 2021 à 13:41
par
En Ligue 1, Terem Moffi a marqué l'année 2021 de son empreinte. Avec son sens du but, l'attaquant nigérian est le leader offensif du FC Lorient. Avant d'aller voir plus haut ?
En Ligue 1, Terem Moffi a marqué l'année 2021 de son empreinte. Avec son sens du but, l'attaquant nigérian est le leader offensif du FC Lorient. Avant d'aller voir plus haut ?

Après une saison 2020-2021 achevée brillamment en permettant à Lorient de se maintenir en Ligue 1, Terem Moffi a parfaitement débuté l'exercice 2021-2022. L'été est passé, le regard porté sur lui a changé mais lui continue d'être décisif. En cinq journées, le Nigérian a déjà été impliqué sur quatre buts avec deux réalisations et deux passes décisives. Ce rendement lui permet de confirmer. En restant sur une deuxième moitié de saison incroyable, il était très attendu. Le joueur de 22 ans avait conclu la saison 2020-2021, sa première en France, avec 14 buts dont 12 lors de la phase retour. Une fois adapté au football hexagonal, le joueur arrivé en provenance de Courtrai contre 8 millions d'euros a porté les Merlus. C'est bien simple, en Ligue 1 en 2021, seul Kylian Mbappé a marqué plus de buts que Terem Moffi. Une statistique qui prouve à quel point le natif de Calabar est important pour le club breton.

A Lorient, la deuxième recrue la plus chère de l'histoire mais l'attaquant numéro un

Il y a un an, qui aurait parié sur la réussite de Terem Moffi en France ? Pas grand monde étant donné que le Nigérian n'est arrivé à Lorient qu'au début du mois d'octobre. Les négociations débutées durant l'été se sont terminées au début de l'automne. Et elles ont peut-être sauvé les Merlus. Deuxième recrue la plus chère de l'histoire du club breton, le gaucher a su faire oublier l'échec qu'est le numéro 1, Adrian Grbic. Après un but contre Reims pour sa première apparition, il a su enchaîner à partir du début de l'hiver. Entre fin décembre 2020 et janvier 2021, il a notamment marqué pendant cinq matchs consécutifs. Sa série a ramené Lorient dans la course au maintien, notamment quand il a permis à son équipe de vaincre le PSG (3-2) ou plus tard quand un doublé a été synonyme de nul à Monaco (2-2). En fin de saison, Terem Moffi s'est offert un doublé contre l'OM et un triplé face à Bordeaux pour prouver que les grandes équipes ne lui font pas peur. En 2021, dans les cinq grands championnats européens, il est le septième joueur de moins de 23 ans le plus efficace. Un rang qui en dit long sur ses qualités face au but.

Pas épargné par les galères

Pour devenir le redoutable attaquant qu'il est aujourd'hui, Terem Moffi a emprunté un chemin sinueux. Après des débuts dans les rues de son Nigeria natal, ce fils d'un ancien gardien qui a notamment joué pour les Enugu Rangers intègre une académie à Lagos. Il peut alors emprunter une passerelle vers le Vieux Continent et l'Angleterre. A 17 ans, l'attaquant débarque en Europe pour poursuivre son rêve de devenir professionnel tout en passant (et en obtenant) un diplôme de gestion des affaires. Loin de la Premier League, c'est en Lituanie qu'il signe à l'issue de son passage à la Buckswood Football Academy. A 18 ans, Terem Moffi fait ses premiers pas chez les professionnels sous les couleurs du Kauno Zalgiris. Le début d'une ascension qui est loin d'être terminée. Dans le pays baltique, tout n'a pas été simple pour celui qui a confié à Ouest-France son admiration pour Robin van Persie. Confronté à des problèmes de visa, il a passé presque un an sans jouer après sa première expérience à Kaunas. Loin de jeter l'éponge, l'attaquant retente sa chance en A Lyga. La réussite est cette fois au rendez-vous. Après un premier passage confidentiel en Lituanie (un but en huit matchs), il fait sensation. En passant le cap des 20 buts avec le FK Riteriai, le Nigérian s'est ouvert la porte de la Belgique et rejoint Courtrai.

Appelé chez les Super Eagles

Mais encore une fois, le destin va s'en mêler. Après des débuts prometteurs en Jupiler Pro League, la saison 2019-2020 est interrompue à cause du Covid-19. Ses quatre buts en sept matchs ont néanmoins attiré l'attention de Lorient. Et après de longues négociations, il peut y signer pour vivre l'année 2021 que l'on connaît. Cette montée en puissance a été accompagnée par des débuts sur la scène internationale. Jamais appelé dans les sélections de jeunes, l'attaquant a été convoqué par Gernot Rohr. Inconnu quelques mois auparavant, il est devenu l'égal de Victor Osimhen, Alex Iwobi, Kelechi Iheanacho ou Paul Onuachu. C'est en remplaçant ce dernier au cours d'un amical face au Cameroun en juin 2021 que le Lorientais est officiellement devenu un Super Eagle. Aujourd'hui, il compte deux apparitions avec son équipe nationale. Terem Moffi l'a déjà prouvé par le passé, avec lui, débloquer le compteur est souvent le plus difficile. En prouvant qu'il était capable d'assumer un statut de buteur redoutable, il devrait avoir rapidement l'occasion de continuer à représenter son pays. Et peut-être devenir incontournable au plus haut niveau. Puissant, intelligent, rapide, technique, tueur devant le but, Terem Moffi est un attaquant complet, un joueur dans l'air du temps. Et 2021 n'a pas encore fini d'être son année.