Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. Troisième mandat : "ce qui a échoué, ce sont les moyens institutionnels qu'on a mis en place pour y arriver"

Troisième mandat : "ce qui a échoué, ce sont les moyens institutionnels qu'on a mis en place pour y arriver"

Chargement du lecteur...

Le troisième mandat en Afrique fait débat. Certains le qualifient de coup d'état, d'autres de facteur d'instabilité politique. Pour Mamadou Konaté, avocat et ancien ministre malien de la Justice, "tout processus qui mène à un prolongement de régime, pour que le même homme soit à la tête de l’État tois fois est inacceptable". Le professeur de droit Jean-François Akandji-Kombé estime, quant à lui qu'il y a échec : "Pas de l'idée, mais ce qui a échoué, ce sont les moyens institutionnels qu'on a mis en place pour y arriver". 

Publicité