Aller au contenu principal
  1. Accueil
  2. Information
  3. VIDÉO | Quel peut être l'avenir politique de Jean-Pierre Bemba en RD Congo ?

VIDÉO | Quel peut être l'avenir politique de Jean-Pierre Bemba en RD Congo ?

Chargement du lecteur...
© TV5MONDE | Récit : T. CAVAILLÈS • Montage : V. PEREZ • Images : F. MOKOKO

Acquitté la semaine dernière par la CPI, Jean-Pierre Bemba, l'ancien vice-président de RD Congo voit peut-être s'ouvrir devant lui, un avenir politique, un peu inespéré...

Acquitté. Libéré, mais après ?
Jean Pierre Bemba reste un homme de poids  dans l'échiquier politique congolais... 

C'est un patriote qui a beaucoup d'abnégation!
Désiré Mbonzi, cadre du MLC

Sa libération ce mardi a mis en joie les militants de son parti qui le voient bien évidemment jouer un rôle important dans la présidentielle de décembre...

L'ombre du candidat unique

L'opposition réunie dans la coalition "Ensemble"  l'a rappelé après la libération de Bemba. Elle pense toujours à un candidat unique, pas encore désigné.. 
Mais quoi qu'il en soit avec le retour de ce leader, la coalition serait forcément plus forte.

Ensemble, nous allons travailler pour booster, pour précipiter et arracher l'alternance!
Claudel André Lubaya, Président de UDA (Opposition)

"Il est temps pour tout le monde de passer à autre chose," a déclaré devant les journalistes l'avocat de M. Bemba, ajoutant qu'un "délai de 24 heures serait nécessaire pour organiser le déplacement vers la Belgique" du Congolais, qui n'a pas assisté à l'audience mardi.

Soucis judiciaires, terminés ?

Jean Pierre Bemba très attendu par la majorité aussi qui dit douter de la popularité préservée de l'ancien vice président, mais salue son éventuel retour dans la compétition. 

Son retour va réhausser un peu le niveau de notre position que nous estimons, trop bas, trop faible.
Adam Chalwe,  PPRD (Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie)  

Toujours est il que dans son agenda encore si incertain, Jean-Pierre Bemba devra peut être prévoir une place pour un nouveau rendez vous avec la justice. 
Car les 6.000 victimes centrafricaines veulent qu'un coupable soit désigné.

L'accusation a d'ailleurs indiqué que l'acquittement ne devait en rien influer sur le cours de l'affaire annexe, mais les experts en droit international s'accordaient à dire qu'il est "fort probable" que l'ancien vice-président congolais âgé de 55 ans soit libéré au vu du temps déjà passé derrière les barreaux.